Une des arches de Legzira s'effondre : une des plus belles plages du monde amputée

Mis à jour : févr. 15


L'une des deux arches de Legzira, entre Mirleft et Sidi Ifni, au sud du Pays du Souss, vient de s'effondrer, amputant ce trésor naturel emblématique. L'information a été propagée hier par le site Ifnipress et s'est immédiatement répandue sur les réseaux sociaux. La plus majestueuse des deux arches, beaucoup plus massive, subsiste, elle, intacte. La sublime promenade demeure donc, et c'est l'essentiel.


Sur les photos diffusées par Ifnipress, dont nous reproduisons ci-dessus en haut l'une d'elles, on discerne un amas informe de terre, de sable et de rocher qui a pris la place du spectaculaire arc créé par les vents et les vagues de l'Atlantique


Un appui qui se réduisait


Ainsi que le montre notre seconde illustration ci-dessus, qui date de mars dernier, l'appui nord de l'arc qui s'est effondré avait déjà largement été diminué dans son volume par rapport à ce qu'il était quelques années auparavant. La nature a repris à l'homme ce qu'elle lui avait donné.


Le plus grand, le plus visité et le plus connu des deux arcs de Legzira continue heureusement de s'allonger majestueusement sur une plage de sable considérée comme l'une des plus belles du monde.


On estime généralement que 90 % des promeneurs se satisfaisaient du spectacle de ce monument naturel merveilleusement mis en scène par l'océan et que seul un petit nombre se rendaient jusqu'à l'arche qui s'est effondrée. Il existe par ailleurs plus loin deux autres arches.


Du point de vue touristique, les conséquences sont donc moindres.


Passivité des autorités


On peut toutefois s'étonner de la passivité des autorités. En mars dernier, des fissures inquiétantes étaient apparues sur l'arc aujourd'hui disparu. Aucune mise en garde n'était apparue, malgré le danger. Par chance, on ne déplore aucune victime humaine.


Renseignements complémentaires sur le riad  : +41 79 240 26 32

google223a4169dbd5a715.html