La Poste suisse confirme qu'on ne peut pas faire confiance à Poste Maroc

Mis à jour : mars 17


Dans une lettre qu'elle vient d'adresser au propriétaire du Jardin aux Etoiles, et que nous reproduisons ci-dessus, la Poste Suisse (Poste CH SA) confirme que Poste Maroc est bien une entreprise à laquelle on ne peut pas faire confiance.


Le 27 août dernier, nous avons conté les circonstances qui ont amené le Jardin aux Etoiles à déposer une réclamation auprès de la Poste Suisse à la suite de l'irresponsabilité et de l'incompétence de Poste Maroc, auxquelles s'ajoute la muflerie.


Un mois plus tard


En résumé, le colis contenant un médicament pour notre chien Pacha sérieusement malade a été posté de Suisse pour Agadir le 29 mai 2017, en envoi recommandé, et n'est arrivé à l'adresse de notre vétérinaire gadirie qu'exactement... un mois plus tard. Le jour même où, faute de traitement, il a fallu abréger les souffrance de notre brave chien.


Confirmation


Dans sa lettre ci-dessus datée du 31 août 2017, dont nous avons supprimé les noms des signataires, à la demande de ceux-ci, Poste Suisse confirme que, déposé le 29 mai, notre envoi est arrivé le 6 juin "dans les services de la Poste marocaine à l'aéroport de Casablanca". Mais les employés marocains l'ont "seulement enregistré à partir du 11 juin". Pire, ils l'ont "transféré à Agadir pas avant le 24 juin".


Poste Maroc aux abonnés absents


Les signataires de la lettre de Poste Suisse soulignent que "malgré nos demandes répétées, la raison de ce long délai de traitement à Casablanca ne nous a pas été communiquée". Autrement dit, malgré l'insistance de la Poste Suisse, Poste Maroc a confirmé sa totale incompétence en ne réposdant pas aux demandes de son partenaire helvétique.


Et pourtant, sur son site, Poste Maroc a le mauvais goût de célébrer "les compétences et l’engagement au quotidien de ses femmes et de ses hommes". Une vision... pour le moins optimiste, complètement infirmée par le cas en question.


Nous avions d'ailleurs déjà dénoncé un autre aspect de ces soi-disant "compétences" dans notre message intitulé Poste d'Ouled Teima : un service moyenâgeux à éviter. Préférez-lui celle d'Agadir !


Pas de service de qualité ni d'efficacité


Enfin, dans sa lettre, Poste Suisse relève que "les prestations que nous vous offrons dépendant ainsi de la qualité et de l'efficacité de nos partenaires". Une façon diplomatique de reconnaître que Poste Maroc n'a pas un service de qualité et n'est pas efficace !


Poste Suisse nous propose de nous verser... 50 francs pour le préjudice subi. Nous refusons ce montant et demandons à Poste suisse de poursuivre ses investigations vis-à-vis de son partenaire marocain si peu crédible.

I

ntervention de Poste Suisse auprès du partenaire pour le Maroc à l'Union Postale Universelle


Dans un courriel daté du 25 septembre 2017, Poste suisse nous communique qu'ayant "utilisé le canal officiel sans sucès", elle nourit "peu d'espoir d'une meilleure réponse de l'administration postale marocaine". Re-bravo à cette dernière, incapable de répondre à une démarche de son partenaire à l'international...


Néanmoins Poste Suisse, que nous remercions, nous indique avoir écrit "directement à Monsieur Bensalah Yassine / Chef des services messagerie international et partenaire pour le Maroc à l'UPU (Union Postale Universelle)", cela en date du 14 septembre 2017.


Dix jours plus tard, Poste suisse n'avait "encore rien reçu de sa part". La suite montrera si ce fonctionnaire fait ou non son travail.

Complément du 29 octobre 2017 : Poste Suisse nous informe que le chef des services messagerie international et partenaire pour le Maroc à l'Union Postale Universelle n'a pas daigné répondre à son écrit. Quelle est donc l'utilité de ce M. Yassine Bensalah ?


Renseignements complémentaires sur le riad  : +41 79 240 26 32

google223a4169dbd5a715.html