top of page

La Palmeraie d'Aït Mansour passe chez le coiffeur ;-)

Dernière mise à jour : 3 août 2022


Elle n'avait plus été "coiffée" depuis un quart de siècle. L'extraordinaire palmeraie d'Aït Mansour, au sud de Tafraout, a donc pris rendez-vous avec le "coiffeur". Commencés à la mi-mai 2022, de premiers travaux d'élagage des palmiers-dattiers (photo) se prolongeront jusqu'à la mi-octobre 2022. La palmeraie sera moins foisonnante, mais plus saine, car l'élagage en cours minimisera le risque d'incendie. Une grave alerte se déclara d'ailleurs en 2020. L'oasis sera ainsi rendue plus sûre pour les 2'500 habitants de la vallée et les randonneurs attirés par les nouveaux aménagements réalisés au fil de l'oued Yssi.

L'opération s'inscrit dans le cadre d'un projet à plusieurs facettes lancé par le gouvernement marocain sous l'égide du ministre de l'agriculture de l'époque, Aziz Akhannouch, devenu entre-temps chef du gouvernement marocain. Elle est pilotée, en tant que maître d'ouvrage, par la Coopérative Agricole Madayk Aït Mansour (CAMAM), présidée par Brahim Akbour (première photo).


La première étape en cours s'étend sur un hectare. Elle comprend aussi l'élimination du bois mort (deuxième photo). Les huit ouvriers qui s'affairent actuellement ont intérêt à ne pas avoir le vertige ! Vu la hauteur des arbres, les échelles sont spectaculaires (troisième photo).

Il faut éliminer les hampes et le bois mort. Cela représente des volumes considérables (photo). Une partie est vendue aux boulangeries, pour alimenter les fours. Une autre est utilisée afin de fabriquer du compost et le reste est transporté à l'extérieur de l'oasis.


Cette première étape de coupe sera suivie d'autres opérations du même genre, de manière à assainir l'ensemble de la vallée d'Yssi.

303 vues
bottom of page