top of page

Les festivals d'été se succèdent à Taroudant, où il se passe quelque chose !

Dernière mise à jour : 17 juil. 2023

L'une des images accolées à Taroudant veut qu'il ne s'y passe rien, en particulier du point de vue culturel. Les festivals d'été qui sont organisés cette année dans la cité aux extraordinaires murailles dément cette réputation. Il s'y passe beaucoup d'événements, en particulier musicaux ! Du 29 au 31 juillet s'est par exemple tenu le Festival international des arts populaires (notre photo).

Ce festival a attiré la grande foule (photo), venue applaudir des ensembles musicaux marocains, locaux pour la plupart, ainsi qu'un collectif égyptien nommé Shiko Shu et un groupe exclusivement féminin (photo), ce qui est à noter. Des groupes hauts en couleurs, qui ont célébré la musique gnaoua, inscrite au patrimoine mondial immatériel de l'UNESCO, ou encore aouache. Selon la page Facebook de la commune de Taroudant, ces concerts ont duré jusqu'au petit matin.

Autre manifestation festive : le 8e Festival artistique, qui s'est tenu du 5 au 7 août, sur le thème "Taroudant, histoire d'un patrimoine original". Durant ces trois jours, des activités ont été présentées dans le quartier de la Kasbah (photos). La place du 20-Août a servi de cadre à deux autres soirées musicales.

Du 27 au 31 juillet, c'est le cheval qui a été à l'honneur. La quatrième édition du Festival annuel de la Fantasia a été placée à l'enseigne de "La Tbourida, un patrimoine authentique", inscrite l'an dernier sur la Liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l'humanité. Cette grande fête s'est déroulée à l'abri de la célèbre enceinte (photo). Elle a vu la participation de 15 troupes de cavaliers, ainsi que d'ensembles folkloriques de la région. Objectif : promouvoir ce patrimoine culturel national et mettre en valeur le potentiel de la filière équine dans le Souss.

Une quatrième manifestation est annoncée du 12 au 14 août. Il s'agit du Festival Taskiouine, qui rassemble des groupes de musiciens et danseurs.


Sur les réseaux sociaux, certains internautes saluent l'organisation de ces manifestations. D'autres déplorent l'argent investi par les collectivités pour les sponsoriser, au lieu de se préoccuper de la vie quotidienne des habitants, du chômage et, par exemple, de l'organisation d'un marché hebdomadaire à Taroudant.

536 vues

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page