PlanetSolar, plus grand bateau solaire du monde, bientôt à Tanger

Mis à jour : oct. 22



Le catamaran géant PlanetSolar vient d'entamer le premier tour du monde d'un bateau solaire. Le départ a eu lieu lundi après-midi de Monaco, où le prince Albert a souhaité bonne chance à l'initiateur du projet, Raphaël Domjan (ci-dessus, entourés d'un cercle jaune). Le propriétaire du bateau, l'Allemand Immo Stroeher (ci-dessous), a largué les amarres, tandis que les yachts du port monégasque actionnaient leur corne de brume.

Parce que l'homologation officielle d'un record comme celui que tente PlanetSolar est une affaire sérieuse, des scellé ont été posées sur les prise de charges et le groupe de secours. Le bateau devra couper toutes les lignes de longitudes, traverser deux fois l'équateur et revenir à son point de départ avec les batteries chargées au même niveau que lors du départ soit à 93%.

Un pavillon suisse


D'une longueur de 30 mètres sur 15, le catamaran flotte sous pavillon helvétique (ci-dessus). On y a adjoint celui du mouvement olympique, pour en montrer l'implication universelle. PlanetSolar prend la direction de l'Atlantique. A l'heure où j'écris ces lignes, l'embarcation solaire croise au large de Formentera, dans les Baléares, ainsi que l'indique le site http://www.planetsolar.ch/ qui donne en direct la position du bateau.


Un jeu Virtuel Reggata permet de suivre le bateau autour du monde; 21'000 skippers en herbe s'y sont déjà inscrits. Sa dimension n'est pas seulement ludique. Il sert à développer les stratégies des futures navigations solaires et hybrides. Occasion manquée


La météo s'annonce agitée dimanche, mais Planet Solar devrait en principe mouiller lundi à Tanger, pour une rapide escale destinée à prouver que le bateau aura touché les cinq continents. Le Royaume aurait pu abriter une vraie escale à dimension médiatique et à fort pouvoir de sensibilisation à l'environnement. Hélas, Le Maroc a manqué l'occasion d'être associé au bateau PlanetSolar en se montrant peu entreprenant, alors qu'Agadir voire Essaouira auraient pu bénéficier de ces retombées.


Lancement du projet en 2006

Quoi qu'il en soit, PlanetSolar vogue vers Miami. Que de chemin parcouru depuis l'été 2003, lorsque le projet a été lancé et depuis mars 2006 quand il fut annoncé publiquement lors d'une conférence de presse que j'ai eu le plaisir d'animer. J'ai d'ailleurs retrouvé tout par hasard une photo (ci-dessus) où je me trouve, ce jour-là, aux côtés de Raphaël Domjan, en qualité de responsable médias et communication.


Ma bonne santé m'ayant lâché, j'ai dû quitter le bateau. Cela ne m'empêche pas d'être aujourd'hui très heureux pour le tenace initiateur du projet : il avait un rêve, il l'a réalisé !

#Ecologie #PlanetSolar #Monaco #Tanger #Agadir #Essaouira #JeanLucVautravers #PrinceAlbert #RaphaëlDomjan #Suisse #Allemagne #ImmoStroeher #Miami

Renseignements complémentaires sur le riad  : +41 79 240 26 32

google223a4169dbd5a715.html