top of page

Plantes grimpantes sur notre terrasse nommée Taroudant : quel défi !

Dernière mise à jour : 13 avr. 2023


Le Jardin aux Etoiles comprend trois terrasses : une très grande, au centre, et deux autres, au deuxième étage, de part et d'autre du riad, l'une qui prolonge la chambre Agadir, l'autre qui en fait de même pour la chambre Taroudant. Notre objectif : recouvrir par des plantes l'auvent de ces deux terrasses. Nos tentatives ont été nombreuses pour réaliser cette ombrière. Elles se sont révélées être un défi permanent. Le dernier en date se nomme crucifère à feuilles de myrte ou polygala myrtifolia (notre photo), plantée à la fin de 2022 sur la terrasse Taroudant.

Ainsi que le montre notre photo, le pot en terre cuite de crucifère à feuilles de myrte a été posé à proximité du mur qui porte l'auvent de bois, de manière à protéger la plante du vent qui vient de la mer.


La table et les deux chaises installées dans le coin de la terrasse ont remplacé des meubles du même type en bois de laurier qui ont souffert des effets du soleil. Elles ont pour particularité d'avoir été créées par un petit artisan de Lqliaa à l'aide de fibres de verre. Un recyclage efficace autant qui s'inscrit dans le cadre de notre volonté écologique et qui devrait faire ses preuves dans la durée !

Revenons à notre crucifère à feuilles de myrte. Ses feuilles d'un vert intense portent désormais de très décoratives pétales disposés en croix, d'un bleu intense, qui tirent sur le violet, grâce à un arrosage fréquent. Il faut toutefois éviter l'engorgement.


Le hic ? Le brave Youssef, responsable de la pépinière Tikiouine, que nous tenons pourtant pour l'une des meilleures du Souss, nous l'a vendue en nous assurant qu'il s'agissait d'une grimpante qui mon-terait facilement sur notre auvent, pour le recouvrir rapidement. Hélas, notre crucifère, qui appartient à la même famille que le chou et la moutarde, se révèle être un buisson qui ne dépasse pas un mètre à un mètre et demi ! Sauf miracle, elle ne contribuera donc pas à assurer l'ombre recherchée...

Sur la terrasse Taroudant, le bougainvillier ne pousse lui non plus pas vraiment de manière aussi vigoureuse qu'on le souhaiterait. Ls terre cuite provenant de la poterie de Souss Massa est-elle trop petite ? C'est possible.


Toujours est-il qu'un volubilis lui a été adjoint, avec un certain succès (notre photo). Mais on est encore loin du stade où l'action même conjuguée de ces deux plantes mènera à recouvrir l'auvent.


Des tentatives précédentes avaient été entreprises, via diverses grimpantes, dont Vigna unguiculata, pour parvenir à l'objectif de créer deux véritables ombrières. Mais elles ont toutes plus ou moins avorté.


Il reste que nos deux terrasses supérieures offrent des coins secrets où, le soir venu, il fait bon y déguster un verre de... Volubilia ou de thé à la menthe, et y rêver sous les étoiles...

1 Comment

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
Guest
Apr 14, 2023
Rated 5 out of 5 stars.

😜

Like
bottom of page