Un four de terres cuites à Ouled Teima


Je me trouve en pleine recherche de terres cuites pour en revêtir la plaza autour de la piscine. J'aimerais conjuguer le bleu des mosaïques à l'ocre des terres cuites, pour donner un ton plus rustique à l'ensemble. A Ouled Brahim, j'avais repéré les terres cuites qu'on voit sur la première photo. Elles proviennent, m'avait-on dit, d'un petit village de l'Atlas. Alors que je voulais en savoir davantage, j'ai appris que des briques du même type étaient fabriquées à Ouled Teima, où l'artisanat est décidément plus intéressant qu'on ne croit.


Départ donc pour la route de Marrakech et un improbable quartier qui n'est pas le plus engageant que j'aie vu au Maroc, surtout un jour de pluie... Le patron du four est un parent de Brahim, ça tombe bien. Il nous montre comment il travaille : la terre est mouillée (deuxième photo), puis passée par un tamis (troisième photo).

Les pains de terre qui sont formés dans un moule sont superposés en bon ordre dans le four (première photo), qui est porté à température très élevée par un feu de bois. La chaleur et la fumée s'échappent par la cheminée qu'on voit sur la deuxième photo. Et voilà le résultat : des terres cuites oblongues, bien proportionnées. Disposées en chevrons, elles feront un très beau revêtement.

Renseignements complémentaires sur le riad  : +41 79 240 26 32

google223a4169dbd5a715.html