Un Hôpital psychiatrique pour compléter le Centre hospitalier universitaire (CHU)

Mis à jour : oct. 13


Le CHU d'Agadir a été conçu par l'atelier d'architecture français Groupe-6, en association avec les agences marocaines de Mohammed Fikri Benabdallah et Rachid Andaloussi.

Les annonces de nouvelles réalisations se succèdent en rafale à Agadir. Le roi Mohammed VI, qui effectue une visite de plusieurs jours très productive dans la Perle du Sud, a lancé ce vendredi les travaux de construction d'un nouvel Hôpital psychiatrique de 120 lits qui fera partie du CHU (image ci-dessus) et s'inscrit dans le cadre du programme de développemment urbain qui générera notamment la création d'un bus à haut niveau de service, d'une route de contournement, d'un musée, de circuits touristiques et de parcs.


Ces derniers jours, le souverain a aussi posé, à l'entrée de la ville, la première pierre de la Cité des métiers et des compétences. Il a inauguré la Cité de l'innovation destinée à favoriser les nouvelles technologies et la création de startups innovantes, ainsi qu'un point de débarquement des produits de la mer à Imourane, au nord de la ville.


Cette substantielle liste de réalisations voulues par Mohammed VI est d'autant plus spectaculaire lorsqu'on la compare, sur le plan local, à "l'incompétence" la plus crasse prêtée aux responsables du PJD (islamiste modéré).


Cinq millions d'euros


Selon le communiqué diffusé par l'agence officielle MAP, l'édification du nouvel Hôpital psychiatrique est dotée d'un budget de 55 millions de dirhams (5 millions d'euros). Le bâtiment comprendra un hôpital de jour avec consultations externes et prise en charge des urgences, ainsi que des services de psychiatrie générale, mais aussi de psychiatrie adaptée aux enfants et aux personnes âgées, des unités de médecine légale et d’addictologie.


Seuls deux autres hôpitaux psychiatriques spécialisés du même type seront construits dans le Royaume, à Kénitra et à El Kelaâ des Sraghna (nord-est de Marrakech).

Le roi Mohammed VI s'est fait présenter le nouvel Hôpital psychiatrique d'Agadir.

Le CHU d'Agadir en retard


L'Hôpital psychiatrique d'Agadir dépendra du Centre hospitalier universitaire (CHU) d’Agadir en cours de construction à proximité de la Faculté de médecine et de pharmacie, au sud-est de la ville.


Le CHU aurait dû s'ouvrir à la rentrée 2017-2018... Il n'en est aujourd'hui qu'à un taux d'avancement de 32 %. La maladie des délais non tenus au Maroc n'est pas près d'être éradiquée...


Le CHU d’Agadir, dont le budget de construction est de l’ordre de 2,3 milliards de dirhams (plus de 200 millions d'euros), a vu sa capacité totale passer de 841 à 1'013 lits, en tenant compte des 120 lits de l'Hôpital psychiatrique, ainsi que de 26 lits de l’Hôpital d’oncologie.


Son financement est assuré par le Fonds de développement saoudien. Le Royaume rigoriste était propriétaire d'un immense Palais en bord d'océan. Cette propriété, qui n'était plus utilisée par les nouveaux maîtres du régime, a entre-temps été cédée à la famille royale marocaine.


Pour la fin 2021


Les différents services du futur CHU seront reliés par une rue intérieure : 210 lits pour la chirurgie et autant pour les spécialités, 120 pour la psychiatrie, 90 pour la gynécologie obstétrique, 78 dédiés à la pédiatrie, 68 aux urgences et aux soins intensifs, 26 à l'oncologie et 30 à l'hôpital de jour. Il comprendra aussi le Centre régional d’oncologie.


La mise en service du CHU d'Agadir est maintenant officiellement annoncée pour la fin 2021. Qui vivra verra...

Renseignements complémentaires sur le riad  : +41 79 240 26 32

google223a4169dbd5a715.html