Une cuisine high-tech avec comptoir et déco marocaine


Je viens de plancher à fond sur la disposition de ma cuisine. Le dessin ci-dessus prévoit tout (ou presque !). Les appareils high-tech commandent l'ordonnancement. On distingue dans le coin supérieur gauche la surface de cuisson en vitrocéram, dont j'ai déjà pu mesurer en Suisse la supériorité sur tous les autres systèmes.


Ce type de surface se révèle à la fois le plus simple à nettoyer et le plus sensible du point de vue du réglage de la chaleur, dans ce dernier cas à égalité avec la flamme du gaz. Une hotte en alu viendra coiffer ce grand rectangle.

A gauche, on trouvera le four (première photo) et le micro-ondes. A droite prendra place un frigo-congélateur Arcelik (deuxième photo). Alors que tous les autres appareils portent la griffe Whirlpool, dont on trouve facilement les pièces de rechange au Maroc, j'ai jeté ici mon dévolu sur cette marque turque encore peu connue en Europe, mais dont les produits m'ont impressionné par leur ingéniosité. Mais aussi par leurs performances environnementales : tous les appareils Arcelik de ce type appartiennent à la classe A. Quant au prix, je n'ai pas choisi le meilleur marché. Mais c'est un domaine dans lequel un bon investissement est apprécié quotidiennement.


Ainsi qu'on le verra toutefois plus tard, Arcelik ne l'emportera finalement pas. Le frigo-congélateur sera aussi un Whirlpool (troisième photo).

La structure porteuse de ma cuisine sera en béton, comme à la Tour de toile, à Ouled Brahim (première photo). Quant aux carrelages du sol, j'ai été séduit par ceux de la deuxième photo, vus à Dar Zitoun. La suite montrera toutefois une évolution quant à la couleur qui sera choisie.


Pour le revêtement des surfaces de travail, j'ai encore le temps et le choix. La numérotation de la dernière photo devrait m'aider. Ce qui est sûr est que la déco sera typiquement marocaine, dans le style traditionnel.

Renseignements complémentaires sur le riad  : +41 79 240 26 32

google223a4169dbd5a715.html