A Taroudant, un Espace de la mémoire de la Résistance et de la libération du Maroc

Le grand musée qui retracerait l'histoire bimillénaire de Taroudant, poste avancé de l'Empire romain, puis première capitale de la dynastie saadienne, n'est pas encore en vue. Un premier pas dans cette direction a toutefois été accompli avec l'ouverture, en novembre 2015, de l'Espace de la mémoire historique de la Résistance et la libération. Ce modeste musée à la jolie architecture extérieure retrace l'histoire récente du Maroc ayant abouti à l'indépendance de 1956. Construit au nord de la ville, à proximité de la Faculté polydisciplinaire, l'Espace de la mémoire historique comprend une surface d'exposition où l'on peut voir les portraits des hommes qui ont mis fin au Protectorat français et à l'occupation espagnole, des documents restituant l'ancien Taroudant, ainsi que des événements liés en particulier à la famille royale alaouite. Culture berbère Des vitrines exposent des objets emblématiques de cette période de l'histoire marocaine (photo ci-dessous). Un fort accent est mis sur la culture berbère : costumes, bijoux, tapis, four tafernout. Le bâtiment comprend aussi une bibliothèque d'ouvrages sur la culture nationale. Des visites commentées, notamment scolaires, y sont organisées. On peut visiter l'Espace de la mémoire historique, en principe en semaine. Tel. 0 528 551 339 ou hcar.trd@gmail.com

Renseignements complémentaires sur le riad  : +41 79 240 26 32

google223a4169dbd5a715.html