Agadir accueillera le Solar Challenge Morocco à fin octobre 2021

La course des voitures solaires nommée Solar Challenge Morocco se déroulera cette année à Agadir, du 23 au 29 octobre 2021. Le retentissement de cet événement, dont la première édition remonte à 2013, sera d'autant plus grand que la pandémie a conduit à l'annulation de la plus grande course solaire du monde, le World Solar Challenge australien. Des équipes d'étudiants provenant d'universités du monde entier sont attendues dans la capitale du Souss, grâce à l'initiative prise à l'origine par l’Université Mohammed VI Polytechnique de BenGuérir et sa plateforme de recherche et développement dans le domaine des énergies renouvelables. Dès le 8 octobre déjà, les participants auront l'occasion de procéder aux tests nécessaires à ces véhicules fragiles et complexes. Précédée d'une reconnaissance du parcours les 23 et 24 octobre, la course prendra son départ le 25 d'Agadir. Les véhicules s'affronteront sur un parcours de 2'500 kilomètres au pied des montagnes de l'Atlas, empruntant des routes asphaltées, mais aussi montagneuses et désertiques, au cours de cinq étapes. Deux bivouacs sont annoncés dans le désert. L'arrivée de ces drôles de véhicules sera jugée à Agadir le 29 octobre. Le Maroc confirme ainsi sa place parmi les courses de voitures solaires, au service des jeunes et de l'innovation, et illustre aussi par contre-coup ses efforts en matière d'énergie propre, dont la production électrique d'origine solaire. Le Royaume n'a toutefois pas toujours montré l'intérêt qu'il aurait fallu lorsque, par exemple, il a manqué d'être associé au bateau PlanetSolar ou aurait pu s'intéresser à l'avion solaire Solar Impulse. La liste des participants au Solar Challenge Morocco 2021 n'est pas connue à ce jour. L'équipe belge championne du monde 2019 a toutefois d'ores et déjà annoncé sa présence. L'Agoria Solar Team de l'Université catholique de Louvain viendra au Maroc pour défendre son titre. Ces étudiants ingénieurs ont développé un tout nouveau véhicule doté de trois roues, pour en améliorer la stabilité, et dont le nez pointu accroît l'aérodynamisme (photo ci-dessus). Son nom ? BluePoint Atlas, en hommage au Royaume. L'engin sera piloté par une jeune fille de 24 ans, Birgitt Peeters.

Agadir accueillera le Solar Challenge Morocco à fin octobre 2021