Couleur vert d'eau pour les fenêtres et les portes-fenêtres

Les travaux de peinture des façades du Jardin aux Etoiles se sont étendus aux fenêtres et aux portes-fenêtres. Certes, Mes fenêtres ont prouvé leur étanchéité lors des intempéries de décembre et de février derniers. Mais je n'aurais pas aimé les laisser sans protection quelques mois de plus, alors que les températures commencent à grimper et qu'elles seront exposées à des rayons solaires de plus en plus forts. J'ai opté pour la couleur vert d'eau, souvent utilisée dans les riads, et non sans raison. Qu'elle tire plus ou moins du côté du gris, cette teinte s'accorde excellemment avec la gamme des rouges-bruns que l'on privilégie sur les murs. J'ai encore dernièrement eu confirmation de cette bonne combinaison chez des amis comme Sven (Ouverture du Riad Taroudant : beau résultat coloré et lumineux) et Noëlle. Aïssa et son apprenti ont commencé par la fenêtre de la cuisine (première photo), qui donne sur le chemin du Levant. A l'intérieur (deuxième photo), le vert d'eau cède la place à l'ivoire, plus clair. J'ai recommandé à cinq ou six reprises que les peintres vouent une attention particulière aux détails, que la peinture ne déborde pas sur les vitres - comme on le voit trop souvent au Maroc, dont l'écrasante majorité des artisans semblent peu sensibles à ces détails qui font la différence - et qu'aucune trace de peinture ne soit visible sur les zelliges de Fès (voir Sobriété des seuils en bejmats et des sols en zelliges). On m'a promis... La photo de droite est encourageante à cet égard, mais je ne serai pleinement rassuré que quand j'aurai vu de mes yeux vu... Je me trouve en effet actuellement dans mon pays natal.

Renseignements complémentaires sur le riad  : +41 79 240 26 32

google223a4169dbd5a715.html