Inchallah bientôt des bananiers de Latifa El Aissi au Jardin aux Etoiles

Latifa, patronne du riad El Aissi à Taroudant, m'a gentiment offert quelques plants provenant des bananiers qu'elle cultive dans trois immenses serres. Pourquoi des serres ? Parce que le climat du Sud du Maroc est insuffisamment humide et que de cette façon les bâches en plastique y maintiennent un taux hygrométrique élevé. Autre avantage : on parvient ainsi à obtenir jusqu'à deux récoltes par année dans la vallée du Souss. Si bien que cette culture se révèle tout à fait rentable. Les rejets des rhizomes croissent très vite et donnent des fleurs qui se transforment rapidement en de petites bananes, qui deviendront un généreux régime. Les bananiers ne sont pas à proprement parler des arbres, mais des plantes herbacées. J'ai prévu deux emplacements précis sur la plaza autour de la piscine. Je n'envisage pas de créer une serre ! Quelques bananiers suffiront au bonheur des visiteurs du Jardin aux Etoiles. J'ai pu constater au riad El Aissi que ces plantes croissent très bien à l'air libre (ce qui ne serait pas le cas à Marrakech, où il fait trop froid l'hiver). Dans ce cas, il faut toutefois attendre deux ans avant qu'elles ne donnent leurs premiers fruits. Dédié à mon grand-père Il reste à organiser le transport de ces bananiers, que j'aimerais effectuer le mois prochain, Inchallah, et avec l'accord de Madame Chanel, alias Latifa ;-) J'ai une pensée pour mon grand-père Otto, qui s'évertuait à planter des bananiers sous les latitudes helvétiques, parvenait à obtenir un feuillage développé mais n'a évidemment jamais réussi à faire mûrir la moindre banane. Je lui dédie la plantation et la croissance à venir...

Renseignements complémentaires sur le riad  : +41 79 240 26 32

google223a4169dbd5a715.html