La solution logique : deux couronnes surmontent le Jardin aux Etoiles

Le dilemme dont je parle dans mon message d'hier s'est résolu sur place. Ainsi que le montrent ces photos, les deux tours du Jardin aux Etoiles ont reçu une couronne en brique et en béton du plus bel effet. Hauteur du mur : 1 mètre 20.

Le contremaître Mohammed et Mohammed Boufass ont bien travaillé ! J'aime cette royale allure. Comme je l'ai déjà avoué, je suis en effet royaliste au Maroc (c'est le meilleur système présentement pour ce pays)... Ce n'est pas une révolution tout de même (ce serait un comble !), puisqu'on revient quasiment à mon projet d'origine, en ajoutant une oreille centrale sur chacun des côtés. Les proportions sont en outre quelque peu modifiées, dans le bon sens me semble-t-il. Des claustras ? Mais, me direz-vous, où est passée la préoccupation de la vue sur le jardin à partir des terrasses supérieures ? Elle n'est pas tombée au plus profond des oubliettes - on ne saurait oublier un voeu de Madame Chanel et de Noëlle ;-) Mais attendons encore un peu : nous verrons en septembre, lorsque je retournerai sur place, si nous remplaçons une partie des briques pleines par des briques ajourées, nommées claustras. La villa d'Olivia à Taroudant utilise d'ailleurs ce système.

Renseignements complémentaires sur le riad  : +41 79 240 26 32

google223a4169dbd5a715.html