Mes palmiers-dattiers commencent à se redéployer

L'an dernier, j'avais fait transplanter sur la plaza les trois palmiers-dattiers "historiques" du Jardin aux Etoiles. Cette opération avait nécessité la suppression des palmes extérieures et la consolidation de la base de celles qui subsistaient. Il avait fallu coiffer les palmiers. Par rapport à l'automne dernier, mes palmiers-dattiers ont maintenant bien pris leurs aises. Les palmes commencent à se redéployer. On distingue même des paquets de fleurs sur le palmier central. Certaines de celles-ci sont exclusivement mâles ou femelles, d’autres portent les deux sexes sur une même inflorescence ou des inflorescences distinctes pour chaque sexe. Aucun marqueur spécifique du sexe n’a été identifié et validé à ce jour, ainsi que l'affirme une intéressante fiche découlant d'un séminaire tenu à Montpellier. Voilà qui ouvre de nouvelles perspectives d'études. Je m'annonce volontaire pour les approfondir lorsque ma chaise-longue n'attendra que ça ! Déjà que j'approche du nirvana quand j'aperçois la ligne bleue de l'Atlas dominer l'horizon en se mariant à la muraille verte de mes figuiers de Barbarie...

Renseignements complémentaires sur le riad  : +41 79 240 26 32

google223a4169dbd5a715.html