Puits amazigh, château d'eau et villa

Où en est notre puits prolongé à une profondeur de 120 mètres ? Et bien, Madame, il est opérationnel. Et il a même reçu une décoration pour lui donner l'allure d'un puits ancestral berbère. Ainsi que le montrent nos deux premières photos, une cruche, en l'occurrence noire, est soutenue par une poulie, elle-même fixée à une poutrelle de bois. L'ensemble est entouré d'un mur circulaire qu'il faudra encore peindre et décorer. De loin, ma maison est non seulement satisfaite du travail accompli. Elle admire sans doute de loin son petit frère le château d'eau.

Renseignements complémentaires sur le riad  : +41 79 240 26 32

google223a4169dbd5a715.html