Quatre séances de signature chez le notaire

Entre la fin du mois d'avril 2007 et le début août 2007, il a fallu pas moins de quatre séances de signature chez un notaire d'Agadir (photo ci-dessus), pour finaliser l'acte de vente de mon fameux terrain Bhira d'Ouled Alioua ! Ce délai n'a pas découlé de divergences de vues entre vendeurs et acheteur mais, principalement, de la difficulté à réunir les signatures des 17 héritiers que je signalais dans mon message du 28 septembre sous le titre Terrain Bhira d'Ouled Alioua : 17 héritiers ! La question la plus délicate fut en particulier d'obtenir les procurations des héritiers domiciliés en Europe. Je vous passe les détails... Des complications Autre aspect qu'il a fallu régler, avec la souriante collaboration de Latifa (ci-dessus) : les complications juridiques découlant du statut non seulement agricole mais surtout irrigué de mon terrain - ce qui, soit dit en passant, en souligne la qualité et la rareté. Enfin, il a fallu passer l'obstacle de la production de l'attestation, par les vendeurs, du paiement de la facture d'eau de l'année. Mais on y est finalement parvenu ! Beaucoup de temps, beaucoup de patience, c'est aussi ça le Maroc ! Et quelques palabres, qui avec le temps deviennent de beaux moments... Ces opérations qui ont tiré en longueur ont repoussé quelque peu le début de la construction. Mais qu'importe... Ce qui m'a le plus chagriné est qu'une personne, parmi les héritiers, attendait son argent avec une légitime impatience : ces fonds devaient lui permettre de payer une intervention chirurgicale devenue assez urgente. #Agadir #Notaire #Bhira #OuledAlioua #Sidiboumoussa #LatifaElAissi #LeJardinauxEtoiles #Signature #Terrain

Renseignements complémentaires sur le riad  : +41 79 240 26 32

google223a4169dbd5a715.html