Rex le chien, caméléon et... écureuils

Qui est ce petit chien ? Il se nomme un peu pompeusement Rex. Il est d'origine locale et a été donné par des habitants du douar Ouled Alioua à Yacine, fils de mon jardinier Brahim. Agé de quelques semaines, il possède encore une petite taille et se montre très joueur. Saura-t-il être le gardien "royal" du Jardin aux Etoiles qui sera bientôt nécessaire pour montrer les dents à des visiteurs malintentionnés ? Personne, à vrai dire, ne le pense... Laissons le temps faire son oeuvre. Mais j'ai déjà l'impression qu'il ne sera pas à même de rivaliser avec la rapidité d'action de mon Jack Russel ou la dissuasion d'un berger allemand. Au souk d'Agadir Flânant au souk El Had d'Agadir (activité à haut risque pour le porte-monnaie !), j'ai été séduit par un autre animal, plus restreint en taille et plus farouche, mais très attractif quand même de mon point de vue : le caméléon (deuxième illustration, due à Pierre-Yves Vaucher), que dénichent les jeunes villageois de l'Atlas et de l'Anti-Atlas. J'ai bien l'intention d'en acquérir un ce printemps. C'est en effet à cette saison qu'ils sont les plus nombreux sur les marchés. Mais attention, c'est un animal peureux, qui prend l'homme pour un prédateur, et avec lequel il faut se montrer attentionné et pas trop interventionniste. Je pense qu'on en reparlera... Mordeur ! J'ai aussi appris qu'au souk on vous vend facilement des écureuils, petits compagnons envisageables au Jardin aux Etoiles. Ces rongeurs (troisième photo, due à Javier de la Cruz) doivent toutefois être acquis lorsqu'ils sont jeunes. Ils s'habituent alors assez facilement à l'homme et apprennent à venir grignoter noix et noisettes qu'on leur tend. Contrairement au caméléon, qui se sent bien seul, l'écureuil a besoin d'un congénère. Il convient donc d'acheter un couple. Il faut en revanche éviter de choisir un animal adulte : il ne sera pas à l'aise avec un inconnu, et le mordra !

Renseignements complémentaires sur le riad  : +41 79 240 26 32

google223a4169dbd5a715.html