Rosiers multicolores, bananiers, cactus, jasmin du Brésil, orangers

Les températures de printemps règnent déjà dans la Vallée du Souss. Il est temps de commencer à structurer les plantations du Jardin aux Etoiles. Et d'abord sur la plate-forme de la plaza. Les 50 rosiers de toutes les couleurs qu'on voit bien alignés dans le coffre de ma Berlingo sont allés animer les deux espaces laissés libres dans la dalle, devant la villa. Les géraniums qu'on aperçoit derrière recouvrent désormais le rond de terre autour du palmier central. Comme prévu, des bananiers de Latifa ont rejoint les deux encoches en forme de L. Dix plants ont finalement été nécessaires, éloignés les uns des autres de 80 à 90 centimètres. Cactus J'ai aussi l'intention de créer une petite butte réservée aux cactus, dont on peut admirer des quantités de sortes dans les jardins marocains les plus soignés. Au centre, Brahim est en train de tester une variété amusante sur la terrasse de Latifa (tiens, tiens, il y a longtemps que je ne vous avais plus parlé d'elle...). A l'est de la Bergerie, la végétation sur laquelle veille Brahim est en train de bien pousser. Sur la deuxième photo, devant un eucalyptus qui a déjà pris une belle ampleur, on distingue un sac blanc. Qu'y a t-il à l'intérieur ? Un jasmin du Brésil, que j'avais apporté de Suisse et qui commence déjà à refleurir. Dans mon pays natal, il n'aurait pas passé l'hiver. En fait, ici aussi, il n'aura malheureusement pas un avenir très brillant... Espoirs d'agrumes Tout autour de la plate-forme de la plaza, je pense planter des agrumes : une lignée de clémentiniers, une autre de citronniers et une troisième d'orangers. Mais ce n'est pas demain la veille qu'on pourra saliver devant la première récolte. Il faudra sans doute attendre deux à trois ans avant de déguster les premiers beaux fruits.

Renseignements complémentaires sur le riad  : +41 79 240 26 32

google223a4169dbd5a715.html