Un premier parking souterrain à Agadir en 2023 pour décongestionner la circulation

Le premier parking souterrain de la ville d'Agadir est en cours de construction. Constitué de deux sous-sols, il pourra accueillir 600 véhicules dès le mois de mai 2023. Sa sortie principale donnera sur le boulevard Mohammed V. Une entrée secondaire est prévue sur l’avenue Hassan II. Porté par la Société Agadir Souss-Massa Aménagement, le projet a été confié à la société Travaux généraux de construction de Casablanca. Son coût : 79,2 millions de dirhams, soit quelque huit millions d'euros. Le coup d'envoi des travaux a été donné en avril dernier par le wali de la région de Souss Massa, Ahmed Hajji. Il s’inscrit dans le cadre du Programme de développement urbain (PDU) de la ville d’Agadir 2020-2024, qui fait partie des mesures spectaculaires annoncées devant le roi Mohammed VI au début février 2020. Le parking prévu est la première construction du futur parc Al Inbiâat, appelé à être le trait d'union entre le secteur balnéaire et le reste de la ville. Il devra être terminé dans un délai de 24 mois et comprendra une esplanade de plus de 1'000 m2. Objectif visé : renforcer les infrastructures de la ville d’Agadir et en décongestionner la circulation. Trois autres parkings souterrains sont prévus à cet effet : le premier au souk El Had (1'000 places), le deuxième à la place Bijaouane, face à la mer (850 places), et le troisième à Al Moggar/place Agora (850 places également, dans le cadre d’un partenariat public-privé). Attention les prix ! Les prix de stationnement de ces parkings ne sont évidemment pas encore connus. Il y a toutefois à craindre qu'ils seront beaucoup plus élevés que les deux dihrams à payer en semaine sur les actuels parkings à ciel ouvert, sans limitation de temps...

Un premier parking souterrain à Agadir en 2023 pour décongestionner la circulation