Le projet Agadir City Center en cours de construction comprendra non seulement un Centre des Congrès et Expositions, mais aussi un multiplexe Megarama de sept salles de cinéma. L'ouverture est prévue d'ici le mois de juin 2023. Ce multiplexe sera construit à l'image des aménagements réalisés par le groupe français, déjà présent au Maroc, à Rabat, où il a investi 70 millions d'euros pour créer 12 salles, Casablanca, Fès, Tanger et Marrakech. D'une superficie de 3'500 mètres carrés, le Megarama d'Agadir sera accompagné d'un bowling et d'un games park. Un grand vide à Agadir Le Megarama d'Agadir comblera un vide certain, pour ne pas dire abyssal. Les salles de la ville ont en effet toutes fermé leurs portes. Les films du Festival international du fils documentaire doivent être projetés dans des locaux municipaux ou associatifs. Le cinéma Salam a survécu au tremblement de terre de 1960, mais il est laissé à l'abandon. Il en est de même du cinéma Sahara. Reste le cinéma Rialto, situé dans l'ancien quartier de Talborjt, qui sert de lieu de projection au Festival Cinéma & Migrations. Un Megarama était initialement prévu dans le quartier Al Mohammadi, à proximité du nouveau stade Adrar. Mais il ne s'est pas concrétisé. Le projet qui est en train de voir le jour (première photo) est financé par le promoteur d'Agadir City Center, Al Maghribia Lil Istitmar, qui sera propriétaire des murs. L'exploitation, elle, sera assurée par le groupe Megarama. Ce dernier a été créé par Jean-Pierre Lemoine (deuxième photo), aujourd'hui âgé de 85 ans et dont la réussite est éclatante. Figurant parmi les opérateurs majeurs du cinéma en France, le groupe Megarama possède 270 salles en France, en Espagne et au Maroc. Jean-Pierre Lemoine a ouvert son premier cinéma en 1947. Il a aussi produit des films comme "Mourir demain" et "Les Bidasses au pensionnat", qui n'ont pas laissé une trace indélébile dans l'histoire du 7e art.

Renseignements complémentaires sur le riad  : +41 79 240 26 32

google223a4169dbd5a715.html