Située sur l'Atlantique, à 60 km au sud de Casablanca, la ville d'El Jadida, qui signifie "la nouvelle", est peu connue en dehors du Maroc. C'est pourtant une cité intéressante et sans doute appelée à un certain développement touristique. Comme à Agadir, où ils fondèrent Santa Cruz du Cap Ghir, et comme à Essaouira, qu'ils baptisèrent Mogador, les Portugais ont laissé leur patte à El Jadida, eux qui faisaient route vers les Indes. C'est particulièrement évident en face du Bastion qui enserre le quartier du bord de mer (photo ci-dessus). El Jadida figure dans la liste du Patrimoine mondial de l'UNESCO, en qualité de "témoignage exceptionnel des influences croisées entre les cultures européenne et marocaine" que représente la cité. El Jadida s'enorgueillit aussi d'abriter une salle d'armes à la splendide architecture romane, transformée en citerne d'eau potable lors d'un siège survenu au milieu du XVe siècle. On comprend pourquoi Orson Welles la choisit comme décor de son film "Othello", Grand Prix ex-aequo du Festival de Cannes 1952 ! Durant une minute et demie, les arcs et les 25 colonnes de la citerne se reflètent de sublime manière dans l'eau transparente... La vidéo ci-dessus est plus convaincante qu'un long discours. El Jadida s'appela aussi Mazagan dans le passé. Cette dénomination est aujourd'hui réservée à la nouvelle station touristique de luxe inaugurée en grande pompe en 2009, située à quelques kilomètres au nord d'El Jadida.

Renseignements complémentaires sur le riad  : +41 79 240 26 32

google223a4169dbd5a715.html