Installé à l'un des endroits les plus convoités de la Marina d'Agadir et figurant parmi les meilleures tables de la capitale du Souss, le restaurant La Madrague a été subitement fermé. La raison ? Le patron aurait déguerpi sans payer le personnel, au demeurant excellent. Navrant... La photo ci-dessus, prise par notre envoyé spécial Bernard Chételat, accueille le visiteur qui débarque sur la jetée sud de la Marina, se léchant déjà les babines à l'idée de déguster les excellents plats de cette enseigne les pieds dans l'eau. Cette banderole émane du syndicat indépendant UMT (Union marocaine du travail). Elle appelle à une réouverture de La Madrague, afin que ses employés retrouvent leur gagne-pain. Un des atouts principaux Le personnel - totalement berbère ou amazigh, comme l'on voudra - de cet établissement en était l'un des atouts principaux. Les serveurs étaient souriants et avenants. Pour autant qu'on y mette un peu du sien, ils avaient toujours le mot pour rire. Selon les informations que nous avons obtenues, le patron, Matthieu C., de nationalité belge, aurait quitté Agadir, sans payer les salaires, et peut-être d'autres factures. Le montant des impayés serait élevé, de sorte que la mise en faillite semble être inévitable afin de liquider le passif et permettre à un repreneur de prendre le relai. L'intéressé n'a toutefois pas pu être joint pour donner sa version des faits. Si la carte qu'il avait confectionnée était au-dessus de tous éloges, dont son exceptionnelle paëlla, son comportement était plus étrange. ll reconnaissait par exemple un bon client en lui témoignant beaucoup de familiarité, puis l'ignorait totalement la fois suivante. Le restaurant de Jacques Chirac La Madrague a aussi une histoire. C'était, avec Les Blancs, un restaurant où aimait manger Jacques Chirac lorsque, pendant ses vacances à Agadir, celui-ci sortait pour quelques heures de sa résidence royale. Avec le syndicat UMT, on ne peut que souhaiter vivement que La Madrague retrouve bientôt vie, dans l'intérêt des habitués, du tourisme et de son personnel.

Renseignements complémentaires sur le riad  : +41 79 240 26 32

google223a4169dbd5a715.html