Février 2017 : à la suite des avis défavorables des commissions d’enquête de l’Agence urbaine d’Agadir, les initiateurs du projet Agadirland étaient contraints de suspendre les travaux d'aménagement du parc d'attraction et de loisirs censé relancer le tourisme à Agadir. A l'origine de ce blocage : le projet se trouvait dans une zone au risque sismique élevé. Personne, parmi les autorités concernées, n'avait jusque-là émis le moindre doute officiel ! Un exemple de l'incompétence souvent reprochée à la fonction publique marocaine. Le promoteur, Abdelaziz Houays, avait bien précisé que le projet n'était pas abandonné. Il est en train de démontrer qu'il n'avait pas lancé des paroles en l'airr. Ce qui n'empêche pas l'apparition de craintes et d'interrogations. Depuis juillet dernier, les travaux vont bon train sur les contreforts de l'Atlas, ainsi que le montre la vidéo ci-dessus, tournée à fin novembre dernier. La localisation du projet a été modifiée. Elle se trouve désormais plus au nord-ouest de l'emplacement initial. La partie du projet dénommée Souss Camp a en effet trouvé place entre l'ancienne Kasbah détruite par le tremblement de terre de 1960 et les hauteurs qui dominent le quartier d'Anza, au nord d'Agadir, toujours sur les contreforts de l'Atlas, d'où la vue est exceptionnelle. Anza comprend déjà de remarquables empreintes de dinosaures et le Dolphin World, tous deux situés en bordure de mer. Grande attraction du projet initial, le téléphérique serait maintenu, du moins si l'on en croit l'image 3D ci-dessus, diffusée par le promoteur, mais son tracé serait déplacé. Le premier tronçon partirait derrière la Marina et aboutirait au site de la Kasbah. Un deuxième tronçon amènerait les visiteurs de la Kasbah à Souss Camp et à Dania Land. Nous donnons toutefois ces informations sous toutes réserves. Quelle surface exacte ? Les informations diffusées quant à la surface exacte de Souss Camp varient selon les sources. Les informations qui semblent les plus sûres (ou les moins incertaines...) annoncent une superficie de 24 hectares. Des bungalows, des places de camping et des piscines en occuperont l'essentiel. Leur nombre n'a pas été révélé jusqu'ici par le promoteur, dont la communication n'est pas le point fort, et c'est un euphémisme. Le projet initial prévoyait 624 emplacements pour caravanes et 1'900 lits. Quoi équ'il en soit, il s'agirait du "plus grand complexe touristique d'Afrique". Souss Camp devrait ouvrir déjà durant le deuxième semestre 2020. Les adeptes du camping-caravaning se réjouissent de cette perspective. L'actuel camping d'Agadir est en effet réputé pour sa vétusté. Accès par la route de la Kasbah L'accès routier à Souss Camp se fera par la route qui monte jusqu'à la Kasbah, actuellement accessible uniquement par bus en raison d'accidents de la circulation causés par des conducteurs imprudents. Les autorités promettent toutefois que cette chaussée sera élargie et améliorée. Dans le dernier virage, une nouvelle artère sera construite pour mener à Souss Camp. Nous tenons cette information du site maroc-campingcar.com, qui a bénéficié d'informations directes du promoteur. Donia Land Quant au parc d'attraction nommé Donia Land, du nom de la petite-fille du promoteur, il occuperait six à huit hectares, selon les dernières informations qui ont filtré. Il comprendrait un parc, un espace pour les dauphins, un de karting, un autre de ski, d’autres appartenant au domaine sportif, sans plus de précision, un musée, dont le théme est à ce jour inconnu, un mini-zoo, une ferme pédagogique, un espace d’équitation, ainsi qu’une zone pour femmes. Le démarrage des travaux n'est annoncé que durant l'année 2020. Des réserves et des interrogations Telle qu'annoncée, l'offre touristique de Donia Land suscite des réserves. Certains se demandent pourquoi y prévoir un espace pour les dauphins, alors qu'il en existe déjà un, à proximité, à Anza, et que ce type de spectacle mettant en scène des animaux marins ne cadre pas avec la sensibilité écologique actuelle. De même, Agadir compte déjà une piste de karting, à côté du stade Adrar. Le flou qui entoure l'essentiel du contenu génère d'autres interrogations. Le parc d'attraction Donia Land risque-t-il de devenir la copie conforme du Parc aquatique Atlantica créé, il est vrai avec succès, par le même Abdelaziz Houays ? La déception serait alors immense. Des craintes et de nouvelles interrogations En l'absence d'informations claires, nombre d'habitants de la région craignent par ailleurs que le promoteur fasse main basse, à bon compte, de surfaces appartenant à la collectivité. En 2017, lors de la suspension du projet, le gouverneur de la Région Souss-Massa avait certes annoncé qu'un "terrain alternatif" serait proposé au promoteur. Ce qui a été fait. Mais à quelles conditions ? Alors que les arganiers, pourtant protégés, ont été abattus sur les vastes surfaces du projet initial et n'ont évidemment pas été remplacés. Réduction du budget Le 27 juillet dernier, tout ce qui compte en matière d'autorités politiques de la région d'Agadir a présidé, en grande pompe, au lancement des travaux de Souss Camp, sans diffusion d'informations suffisantes à destination de la population. Plutôt que de répondre aux questions que se pose le grand public, le promoteur répète à l'envi que son budget se monte à 192 millions de dirhams (18 millions d'euros environ) et qu'il créera 510 emplois directs et 1'000 emplois indirects. Le budget du projet initial tablait lui sur un montant bien plus élevé de 330 millions de dirhams (environ 30 millions d'euros), ce qui fait craindre que le projet de parc d'attraction ait été drastiquement réduit. On ne parle par exemple plus de "cinéma 7D" ni de labyrinthe végétal. Pendant ce temps, les trax et les camions avancent à la vitesse grand V en vue de l'aménagement de Souss Camp, qui générera rapidement des revenus confortables... #Agadir #Agadirland #SoussCamp #DoniaLand #Risquesismique #Kasbah #Dauphins #Ecologie #Camping #Bungalows #Parcdattraction #Arganiers #AbdelazizHouays #Océan #Incompétence #Parcaquatique

Renseignements complémentaires sur le riad  : +41 79 240 26 32

google223a4169dbd5a715.html