En face de la suite Tiznit, celle qui sera nommée Marrakech commence à prendre forme. La dalle du premier étage est encore vierge de murs intérieurs. Les ouvriers s'affairent à la construction du mur ouest de la Marrakech. Derrière, on aperçoit un de leurs collègues au sommet du château d'eau. Dernière photo : toujours le sourire sous le soleil... Parmi l'équipe à l'action ces jours-ci figure un étudiant en sciences de la faculté d'Agadir, que l'on reconnaît à sa casquette claire. Ce natif de Taroudant paie ainsi ses études. A l'occasion, il fonctionne aussi comme traducteur. Bravo et merci ! L'excavation de la piscine sert de réservoir de fortune. Le président de l'association d'amenée d'eau du douar d'Ouled Alioua a en effet décidé - sans aucune consultation des membres de cette association - de multiplier d'un coup le prix de l'eau par dix ! C'est très dommageable pour les habitants du douar, dont la plupart ne roulent pas sur l'or, et c'est aussi ennuyeux pour la construction en cours. D'où la décision de transporter de l'eau par citerne de la ville voisine d'Ouled Teima, et de la conserver dans ces bâches.

Renseignements complémentaires sur le riad  : +41 79 240 26 32

google223a4169dbd5a715.html