Les questions juridiques étant en passe d'être réglées, les travaux préparatoires peuvent commencer sur le terrain du Jardin aux Etoiles. Le plus urgent consiste à rendre un peu plus sympathique l'ancienne maison d'habitation, que je nomme Bergerie, parce qu'elle n'était plus habitée que par un troupeau de chèvres, qui avait trouvé refuge sous un abri de fortune, installé au levant de la vieille bâtisse. Il s'agit de faire disparaître l'outrage du temps qu'ont subi les murs, faits de pierre et de pisé (ci-dessus). Et de procéder à une rénovation écologique. Typique des constructions marocaines, la cour intérieure se trouvait en piteux état en avril 2007 et a déjà retrouvé un peu plus d'allure en ce mois d'août 2007, cela grâce aux bons soins d'Abdallah, qu'on voit en djelabbah, au centre, sur le toit, flanqué de Boujmaa et de Yacine. L'intérieur, qui n'est pas sans intérêt, doit être consolidé. Les travaux de restauration sont confiés à Lahcen, membre de la famille de Yacine.

Renseignements complémentaires sur le riad  : +41 79 240 26 32

google223a4169dbd5a715.html