Pour l'entré de ma petite propriété, côté levant, je rêve d'un porte coulissante formée de deux battants disposés sur un système de coulisses. On verra plus tard que j'opterai finalement pour un tout autre système. Cette lourde porte amazighe de belle facture - dont la beauté est rehaussée par un enduit d'huile -, je l'ai dénichée au riad El Aïssi. Vous vous en seriez douté(e) Lors de mon prochain séjour marocain, fin novembre-début décembre, des visites de villages amazigh sont envisagés, à la fois dans l'Atlas, au-dessus de Taroudant, et dans l'Anti-Atlas, du côté de Tiznit. J'espère bien en revenir avec les trophées convoités (un peu moins lourds toutefois que celui de Latifa) et y avoir des échanges avec les villageois berbères, réputés toujours accueillants.

Renseignements complémentaires sur le riad  : +41 79 240 26 32

google223a4169dbd5a715.html