A fin octobre dernier, je vous avais parlé du riad Dar Zitoun de Taroudant et de sa très belle piscine. J'avais dit que j'y reviendrais. Chose promise, chose due. Cette fois, j'ai testé l'endroit non seulement du point de vue de sa cuisine mais aussi en y passant une nuit.

La très bonne impression laissée par la table un soir d'été s'est confirmée lors de repas pris tant à l'intérieur que sur la terrasse. La légèreté est le maître-mot. Je me souviens notamment d'une aile de raie, cuite juste à point. Il est vrai qu'à Agadir, le poisson est excellent et peu cher. J'ai toutefois pu me rendre compte que nombre de gens de la région méconnaissent les produits qui sortent un peu de l'ordinaire. On trouve facilement des huîtres, qui proviennent du nord du pays, pour des prix qui n'ont rien à voir avec ceux que l'on connaît en Europe. Pour le Marocain moyen, en revanche, ça reste cher. Les bungalows de Dar Zitoun sont disposés de manière harmonieuse dans le jardin, où trônent naturellement d'anciens oliviers, symboles de la maison. L'intérieur est agréablement meublé et permet à l'occasion quelques papotages entre dames... (en l'occurrence Marianne et Fatima). Les sanitaires se révèlent particulièrement soignés. J'ai même fais de cette photo l'un de mes modèles pour le Jardin aux Etoiles. Zelliges, tadelakt, bejmat (terre cuite de Fès) sont ici utilisés avec goût. Et, en plus, comme dit la pub, ça fonctionne ! Ce soin du détail - auquel le Marocain moyen voue beaucoup moins d'importance que l'Européen - se retrouve dans le jardin. La fontaine et sa tonnelle forment un ensemble particulièrement réussi. J'aime aussi beaucoup les lampes en terre cuite et les portes.

Renseignements complémentaires sur le riad  : +41 79 240 26 32

google223a4169dbd5a715.html