Le Jardin aux Etoiles n'est pas une ruche d'où sortiraient des ouvriers de toutes parts. Il n'empêche, les travaux avancent, même si ça n'en a pas l'air. Les malêms Ali et Ahmed, dont on a déjà fait la connaissance, s'attaquent avec leurs ouvriers aux couches de crépi et d'accroche qui recevront Sa très soyeuse Majesté Tadelakt. La vidéo ci-dessus a été tournée dans la suite Tiznit, qui se trouve à l'ouest du premier étage. Elle montre que la technique du maçon marocain demeure plutôt rudimentaire. Mais dès le moment où le résultat semble bon, peu me chaut... Toujours dans la suite Tiznit, le crépi de base est terminé. On distingue la niche que j'avais déjà montrée et à droite le cadre de la porte amazigh dont j'ai aussi parlé. Quant au tadelakt lui-même, il sera apposé sur une dernière couche d'accroche. Pour mettre l'eau à la bouche de mes futurs visiteurs, voici des vues d'une chambre du riad Moullaoud qui comprend du tadelakt sculpté sur le mur du fond. Je suis décidé à ajouter ce petit plus. Vu qu'il n'y a pas de mal à se faire plaisir, j'en rajoute une couche... Sur la deuxième photo, on distingue la salle de bains ouverte de la même chambre. En tadelakt of course. L'architecte a joué sur deux couleurs et sur une certaine audace. Je trouve l'effet très réussi. Ma suite Tiznit sera toutefois plus classique, dans la mesure où la salle de bains est séparée de la chambre. J'aurais plutôt été d'avis de ne pas prévoir de porte. Mais on m'a convaincu (à moitié !) que c'était plus sage... Toujours dans la même maison d'hôtes marrakchie, voici une autres salle de bain. Admirez le tadelakt marron et l'arc brisé blanc. Un charme fou...

Renseignements complémentaires sur le riad  : +41 79 240 26 32

google223a4169dbd5a715.html