Tiznit : ville aux murailles et au coeur réhabilité

A l'image de sa voisine Agadir, distante d'une centaine de kilomètres, Tiznit est à 90 % berbérophone. Cette cité de 80'000 habitants (voir notre vidéo ci-dessous) se démarque aux yeux du visiteur par sa ligne de remparts de 7 km de long et de 8 m de haut, flanquée de 56 tours et percée de cinq portes historiques. Depuis peu, Tiznit vaut qu'on s'y arrête autant pour les bijoux en argent qui ont fait sa célébrité que pour le nouveau coeur de la médina, magnifiquement réhabilité.

 

On y parvient en une heure quarante. Une excellente route express y conduit. Attention toutefois aux passages pour piétons et aux gendarmes couchés qui parsèment bizarrement cette artère principalement à 100 km/h.

Alors que les murailles de Taroudant, les plus belles du Maroc, sont puissantes et multi-séculaires, celles qui encerclent la médina de Tiznit ont été construites en 1883 sous le sultan Hassan 1er, ancêtre du roi Mohammed VI qui venait de soumettre Tiznit. Elles sont moins massives.

Une magnifique réhabilitation

 

Selon la légende, une femme nommée Lalla Zninia, qui avait à se pardonner ses fautes, serait à l'origine de La Source bleue, oasis autour de laquelle se serait créée Tiznit. Il y a encore quelques années, la croissance démographique avait fait de cette source quasiment un dépotoir à ciel ouvert. Changement total aujourd'hui :  une magnifique réhabilitation menée sous l'égide de l'architecte-anthropologue franco-marocaine Salima Naji a permis aux habitants, particulièrement aux femmes et aux enfants, ainsi qu'aux visiteurs de se réapproprier ces lieux emblématiques.

 

Ainsi que le montre notre deuxième vidéo ci-dessus, l'eau tombe en cascade dans un demi-cercle aux murs de pierre. Le  spectacle est spécialement impressionnant de nuit. Un petit jardin contribue à faire de la nouvelle Source bleue un lieu de balade et de rencontre. Des panneaux explicatifs trilingues ont été posés.

Le programme de la réhabilitation financé par les pouvoirs publics nationaux et locaux comprend aussi un espace dédié à la culture. Fermée, l'ancienne prison civile a permis de restaurer l'enceinte de la Kasbah Aghenaj, citadelle bâtie en 1810. Un théâtre à ciel ouvert a été créé. Il sert aussi de lieu de débat. Le programme comprend en outre un musée, qui s'annonce moderne et didactique, un centre d'archives et "La Maison de pays", destiné à vendre des produits du terroir et à y organiser des spectacles.

En voir plus

Procédés de construction anciens

 

Point commun des travaux menés au centre de la médina :  les procédés de construction anciens, dont le pisé, ou terre crue, ainsi que la chaux, à partir de laquelle on obtient le soyeux tadelakt, ont été revisités et mis à l'honneur. Une photo à 360 degrés publiée sur YouTube montre les travaux menés pour aménager le Centre de traitement des archives de la ville. La porte monumentale construite entre-temps a été l'occasion d'utiliser la technique de la pierre caractéristique de l’Anti-Atlas, qu'on voit aussi appliquée à la Médina de Coco Polizzi d'Agadir.

 

Salima Naji a toutefois dû se résoudre à utiliser du béton puisque le code de l'urbanisme marocain l'impose dans toutes les structures accueillant du public. Elle l'a toutefois associé a minima. L'architecte-anthropologue ne comprend pas qu'on accorde autant crédit à ce matériau qui, dit-elle, "n'a pas de valeur, ni historique, ni climatique, ni esthétique et qui est cher ! C'est froid l'hiver, chaud l'été". Ecoutons-la !

 

C'est également la conviction écologique du créateur du Jardin aux Etoiles. C'est pourquoi notre riad a été bâti en briques de pisé confectionnées sur place, encadrées de piliers de béton. De même, tous les murs sont en tadelakt artisanal.

Avant de poursuivre votre chemin 

 

Intéressé(e) par les bijoux d'argent qui font la réputation de Tiznit ? Des boutiques se trouvent sur la place principale de la médina, dite du Mechouar. Il en existe aussi une, dont le choix est riche, à proximité de la Source bleue.

Du centre de Tiznit, deux possibilités s'offrent à l'automobiliste qui  veut continuer  par  le sud : soit passer par Aglou, ce qui représente un petit détour mais offre au voyageur des paysages magnifiques, soit prendre la route, plus directe, qui relie Tiznit à Mirleft et passe par l'intérieur des terres.

En voir plus
 
     Bon plan

Une table originale dans la médina de Tiznit

En voir plus

Adresse la plus originale pour manger à Tiznit : A  l'Ombre du figuier, petit restaurant authentique qui parvient à proposer une cuisine marocaine revisitée et de qualité. Pas d'alcool. Patron ayant l'oeil et personnel aimable.

 

Cette table sympathique, qui fait aussi office de lieu de rendez-vous de la jeunesse branchée de Tiznit, se trouve dans la médina, entre la place du Mechouar et la Source bleue, 22, passage Akchouch Idzakri. Elle n'est pas facile à trouver. Demandez le chemin, on vous l'expliquera volontiers.

 

Il est prudent de réserver :

+212 5 288 61 204 ou lombredufiguier@gmail.com

 
 

A une heure quarante du Jardin aux Etoiles
 

                   Additional information about the riad : 0041 79 240 26 32