L'une des neuf nouvelles portes

L'une des neuf nouvelles portes

Le souk El Had dispose d'autant de parkings extérieurs

Fruits et légumes

Fruits et légumes

Une très grande diversité.

Fruits et légumes frais

Fruits et légumes frais

Les Gadiris viennent en masse faire leurs courses quotidiennes au souk El Had

Quelque 6'000 boutiques

Quelque 6'000 boutiques

Le souk El Had est le plus grand du Maroc

Lampes colorées

Lampes colorées

Elles ont pour point commun d'être toutes réalisées en peau de chèvre.

On trouve de tout au souk El Had

On trouve de tout au souk El Had

Dans une ambiance à nulle autre pareille

Ambiance de fin de journée

Ambiance de fin de journée

Brochette à gogo.


Souk El Had d'Agadir : le plus grand du Maroc

Situé au centre d'Agadir, le souk El Had s'étend sur une surface de 12 hectares. Il comprend 6'000 boutiques rangées par familles de produits, ainsi que neuf portes, dotées d'autant de parkings à l'air libre, où l'on circule dans un joyeux tintamarre. Il est enserré par des murailles de six mètres de haut. C'est le plus grand souk du Maroc. On y parvient en trois quarts d'heure environ. Que vous y fassiez ou non des achats, ses allées riches en couleurs et en parfums constituent un spectacle qu'il faut avoir vu, comme il faut avoir été au souk d'Ouled Teima, tout proche du Jardin aux Etoiles.

Les touristes sont une proie toute trouvée pour les commerçants d'un souk. Faites preuve de prudence, mais ne renoncez pas au plaisir du marchandage, pour autant que les boutiquiers ne sortent pas des limites du raisonnable ! Si le commerçant sait y faire avec son bagout, on s'en accommodera, sachant que par sa générosité on aura contribué au tajine familial du soir...

 

Bêtes vivantes et objets de déco

 

Au souk d'Agadir, la tradition a sa place. On y rencontre de nombreuses bêtes vivantes : des volailles de tous genres et de toutes couleurs, qui seront déplumées et tuées devant vous. Ames sensibles s'abstenir ! On y trouve aussi des animaux plus inattendus, comme des caméléons.

 

Imaginer le souk uniquement comme une expression du pass&e