En vente dans la région

En vente dans la région

Provenant d'une coopérative féminine, des produits à base d'huile d'argan sont vendus à des prix très doux

Tour pour presser l 'argan

Tour pour presser l 'argan

Cet outil véritable en pierre de l'Anti-Atlas trône dans notre cuisine, comme un symbole de la situation géographique de votre riad en location, situé au centre du triangle de l'arganier, Essaouira-Taroudant-Tiznit

Amandons de l'arganier

Amandons de l'arganier

Débarrassés ici de leur chair qui leur donne une couleur jaune, ils seront pressés pour donner la célèbre huile

Arganiers

Arganiers

Des arbres présents depuis des siècles et vraisemblement des millénaires au Sud du Maroc. Ici au bord de la route express qui mène à votre riad en location

Chèvres sur un arganier

Chèvres sur un arganier

Les caprins dégustent les branches des arganiers avec délectation. Un spectacle déroutant et quotidien à proximité de votre riad en location ! Cette pratique détruit ces arbres protégés. Son interdiction est à l'ordre du jour

L'arganier et l'huile d'argan, trésors du Maroc

 

Le triangle d'or commence à Essaouira, se prolonge jusqu'à Taroudant et se termine à Tiznit. Le Jardin aux Etoiles se trouve presque exactement au centre de ce triangle, qui est celui de l'aire de l'arganier, arbre endémique et trésor du Sud du Maroc. A la fin de l'automne, les fruits jaunes en sont récoltés. On extrait l'intérieur, appelé amandon.
 

Pressés par les femmes de la campagne, principalement berbères, ces amandons donnent naissance à l'huile d'argan, aux propriétés bienfaisantes reconnues par la science, aussi bien dans l'alimentation que dans l'utilisation cosmétique.

 

Des racines qui s'enfoncent sur plus de 100 mètres

 

L’arganier (Argania spinosa) ne pousse pas au-delà de 1'400 mètres d’altitude, car il craint le froid et la neige. Le secret de son incroyable résistance dans l'aridité ? Ses racines s’enfoncent dans le sol sur plus de 100 mètres pour trouver quelques gouttes d’eau en profondeur. Au surplus, son feuillage condense l’humidité atmosphérique de la côte atlantique. En hiver, ne cherchez pas à vous abriter sous son feuillage petit et persistant car, surtout la nuit, vous serez trempé(e) par une pluie… de condensation.

 

De l’arganier, on utilisait tout ! Avant l'interdiction absolue de son abattage, dicté par la nécessité de stopper une exploitation excessive, son tronc était utilisé comme combustible et pour des travaux de construction. Les feuilles étaient broutées par les chèvres qui n’hésitaient pas à grimper sur les rameaux épineux de la plante pour manger la pulpe des fruits, tandis que les noyaux étaient régurgités et récoltés par les femmes et les enfants.

 

Le spectacle des chèvres grimpant sur les arganiers n'a toutefois pas disparu totalement. Que ne ferait-on pour faire plaisir au touriste et récolter quelques dirhams ?

 

Une huile typiquement marocaine qui est protégée
Travail féminin

Travail féminin

A la campagne, les femmes produisent de l'huile d'argan depuis des siècles

Le boum de l'huile d'argan

Le boum de l'huile d'argan

Ce graphique montre l'explosion de la demande intervenue ces dernières années

Label Amigha

Label Amigha

Une garantie de provenance, utile aux producteurs comme aux consommateurs