top of page

L'Anti-Atlas proche de votre riad en location est extraordinairement riche en greniers fortifiés, nommés agadirs en langue berbère. Ce sont des curiosités exceptionnelles d'un patrimoine en sursis, absentes du programme des tours operators. Nous vous proposons la visite de l'agadir d'Imchguiguiln. Celle-ci peut s'effectuer en deux ou trois heures, y compris le déplacement. Elle peut aussi s'inscrire dans une excursion d'une pleine journée, qui vous mènera à Tafraout, par Tizourgane.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Greniers fortifiés de l'Anti-Atlas proche : formidable patrimoine

L'Anti-Atlas proche de votre riad en location est extraordinairement riche en greniers fortifiés, nommés agadirs ou igoudar en langue berbère. Ce sont des curiosités exceptionnelles d'un patrimoine en sursis, absentes du programme des tours operators. Elles sont près de 500, la plupart en voie de destruction ou déjà rayées de la carte. Nous vous proposons la visite de l'agadir d'Inoumar, à 40 minutes seulement de notre riad. Inoumar est le plus grand et l'un des plus spectaculaires igoudar du Maroc, aux côtés de l'agadir troglodyte d'Ifri, proche de Taliouine, et de ceux, vertigineux, d'Amtoudi . La découverte d'Inoumar peut s'inscrire dans une excursion d'une pleine journée, qui vous mènera à Tafraout, par Tizourgane.

La plupart des photos de l'agadir d'Inoumar sont de Michel Terrier.

L'agadir d'Inoumar ​a non seulement une réputation de numéro un. C'est aussi le plus proche du Jardin aux Etoiles (40 minutes si l'on passe par Gfiffat et Tidsi).

 

Attention à ne pas suivre Google Maps qui, sous "Agardir Inoumar," vous indique une localisation... complexe, qui vous obligerait à vous adonner à un exercice de varappe !

 

Préférez vous rendre jusqu'au village en partie abandonné de Talkerdoust, dont les nombreuses constructions de pierre constituent un avant-goût de la visite de l'agadir lui-même, lequel se touve en contrebas. Surveillé par un brave homme, un vaste parking permet de garer facilement son véhicule.

 

Un magnifique chemin de pierres taillées qui dessine de belles courbes invite à descendre en direction de la bâtisse patrimoniale, qui se trouve à quelques centaines de mètres, au sud du village. Des poubelles constituées d'une corbeille de vannerie supportée par une branche d'arganier parsèment le parcours. Ce serait un crime de salir les lieux, comme c'est trop souvent le cas au Maroc ! 

 

L'agadir domine l'assif (oued) Aouerga. La vue sur la vallée est magnifique. On comprend la localisation choisie. Elle permettait de se protéger des incursions des tribus voisines et néanmoins ennemies. 


L'agadir de 13 communes

Edifié au 18e siècle, Inoumar, qui s'orthographie aussi Inoummar, est bâti sur du rocher. Il comprend pas moins de 595 cellules qui occupent trois allées sur trois étages chacune. Quelques-unes étaient encore utilisées il y a quelques années pour y déposer ses biens les plus précieux : bijoux, documents, grains de céréales, huile d'argan. Ces cases peuvent se comparer aux safes des banques d'aujourd'hui.

 

La grandeur inhabituelle de l'agadir d'Inoumar s'explique par le fait qu'il a été construit par les habitants de 13 communes. Ceux-ci se relayaient jour après jour pour assurer la sécurité, en assurant le guet depuis les quatre tours qui entourent l'ouvrage.  

Inoumar se révèle être en excellent état. Une partie du mur d’enceinte et quelques travées de cases s'étaient écroulées. Elles ont été magnifiquement restaurées, de sorte que l'ensemble est vraiment impressionnant. 

Le gardien se nomme Abderrahmane, dont le père, aujourd'hui disparu, occupa longtemps cette fonction. Seul garçon de la famille, il a abandonné son travail de boulanger à Casablanca, pour s'occuper de sa maman devenue seule. Chaque matin Abderrahmane monte à l'agadir depuis son village situé en bordure de l'oued. La pente est sévère...

 

Appeler Abderrahmane

 

Avant toute visite, il est indispensable de contacter Abderrahmane, au numéro 0659 960 207. Jeune, ouvert, engendrant la sympathie, il vous ouvrira la porte et vous expliquera les secrets de l'agadir dans un bon français. La visite se conclut par un thé à la menthe. Un geste représentant 50 dh par personne est  attendu. On les lui donne volontiers, et même davantage !

Agadir d'Imchguiguiln, en moins d'une heure                            

​L'agadir d'Imchguiguiln est atteignable, direction plein sud, en moins d'une heure depuis le Jardin aux Etoiles. Voir détails sur la carte Google Maps ci-dessous. Après avoir traversé un magnifique paysage d'arganiers, on aperçoit un grand panneau sur la gauche, trois kilomètres environ avant la localité d'Aït Baha. On trouve d'autres indications géographiques sur Internet. Ne vous y fiez pas, elles sont fausses. 
 
L'accès est facile en automobile. Le dernier tronçon est une route bétonnée, puis goudronnée sur un peu plus de 500 mètres, avant l'arrivée au village d'Imchguiguiln.

Contemporain des Croisades                            

Restauré, l'agadir d'Imchguiguiln étendrait ses racines les plus anciennes jusqu'à l'an 1244. Il serait donc contemporain des Croisades. Alors que l'on posait sa première pierre, les Cathares capitulaient à Montségur.
 
Des bisbilles de village empêchent actuellement la visite d'Imchguiguiln. Dommage ! Le gardien Mbataka Ben Homer (première photo ci-dessus) est décédé récemment. Auparavant, il vous accueillait gentiment avec son épouse Saadia Machaitou, tous deux d'origine berbère et adorables de gentillesse.

Cet agadir se distingue par sa construction en pierre de haute qualité, qui se remarque dès le mur extérieur et se confirme glorieusement à l'intérieur du vaste couloir formé de deux impressionnantes rangées de cases qui servaient à sécuriser les récoltes et les biens. C'est le coeur de l'agadir.


Mille détails intéressants

​Au cours de la visite, les deux gardiens vous fournissaient mille détails intéressants, qu'on ne va pas déflorer ici. Les images ci-dessus en donnent néanmoins une idée.

Malgré l'impossibilité de visiter l'agadir, Saadia est prête à vous préparer un tajine, que vous dégusterez dans sa maison. Comptez alors deux ou trois heures de plus ! Réservation indispensable : 06 62 81 27 28.

Agadir Ikounka

Photos d'Inoumar : Michel Terrier

L'agadir d'Ikounka se trouve dans le village d'Aïr Doubark. Il est très proche de celui d'Imchguiguiln et se situe un tout petit peu plus loin que ce dernier. Il est bien indiqué sur la route qui mène à Aït Baha (à gauche en arrivant de la plaine du Souss). 

Sa porte est en général close. Il faut demander aux habitants du village quelle est la personne qui est à même de l'ouvrir. On vous citera vraisemblablement l'instituteur du coin, qui se fera peut-être prier pour intervenir, à moins que vous ne tombiez sur un bon jour.. On est au Maroc !

Anchor 1
En 40 minutes jusqu'à Talkerdoust (agadir Inoumar)
Ancre 2
Ancre 1
En moins d'une heure depuis le Jardin aux Etoiles jusqu'à Imchguiguiln...
Ancre 4
Anchor 3
Ancre 3
... ou encore jusqu'à Ait Doubark (agadir Ikounka)
bottom of page