Du Souss à Marrakech par le tizi n'Test

Voilà "the" excursion ! Se rendre au Sud du Maroc et ne pas effectuer la traversée du tizi n'Test, c'est renoncer à un must inoubliable. C'est comme passer à côté d'un tagine ou ne pas déguster le couscous du vendredi... Ce magnifique et épique parcours au pied du Toubkal peut s'effectuer soit de Marrakech pour se rendre au Jardin aux Etoiles, soit de notre riad en direction de la Ville ocre.
 

Dès lors qu'il faut rouler près de six heures de route, il convient de réserver une journée, qui sera peuplée d'innombrables découvertes pour celui qui sait voir et apprécier...

 

Cette traversée est passionnante à toutes le saisons, sauf en hiver où il vaut mieux éviter le verglas, qui a déjà occasionné trop d'accidents. Certains parlent d'un parcours dantesque et nombre de Marocains l'assimilent quasiment au royaume du Diable, de sorte qu'ils... ne l'ont jamais emprunté ! Le tracé comprend certes de nombreux virages. Mais il est toujours sécurisé, notamment par des murets. 

 
De votre riad à Ouled Berhil                        

Si l'on part de la vallée du Souss - sens du trajet qui offre les plus fortes sensations -, il faut remonter jusqu'à Ouled Berhil. Dans cette localité, si vous en avez le temps, une halte au riad Hida, au charme suranné et fondé au 19e siècle par le pacha du même nom.

 

Vous admirerez le jardin arabo-andalou, dont la végation a été installée sous le Protectorat, si bien qu'on y mesure tout l'avantage du temps qui passe. Vous tomberez aussi nez à nez avec les paons de la maison, qui se sont multipliés... tout naturellement.

Vertigineuse montée du tizi n'Test, puis lente descente vers Marrakech

Le tizi n'Test grimpe assez rapidement d'abord parmi les arganiers, puis à flanc de coteau. Les pins bordent fréquemment la route, aux endroits les plus exposés à la chaleur. La route serpente à proximité du massif du Toubkal, que l'on aperçoit très partiellement, mais sous différents angles et à d'innombrables reprises. Comme un compagnon qui veille sur votre voyage... Attention à la route ! Les virages peuvent se révéler serrer et les croisements à certains endroits difficiles. Il convient d'être attentif.

 

Les vallées qui s'égrènent tout au long du tizi n'Test sont loin d'être dépeuplées. Au contraire, on aperçoit, souvent en contre-bas des villages amazigh ayant conservé toute leur authenticité. Les habitations en pisé se fondent quasiment dans la nature. Les ruisseaux bien alimentés foisonnent. 

 

A près de 2'100 mètres d'altitude

 

Le sommet du col se situe à 2'092 mètres. On jouit d'une vue spectaculaire, côté sud, depuis le belvédère du café emblématique qui domine la pente... vertigineuse.

 

La route descend plus lentement côté Marrakech et se révèle bien plus longue que côté Souss. Chemin faisant, on rencontre quelques auberges décentes. Il ne faut toutefois pas à la sympathique appellation Au Sanglier qui fume. L'endroit mériterait pour le moins d'être rafraîchi... Plus loin, La Bergerie aux allures berbéro-provençales vaut paraît-il la peine de s'arrêter. A l'auberge-restaurant suivante, L'Oliveraie de Marigha, à droite, le menu de midi vous permettra de manger agréablement au bord de la piscine, à un prix raisonnable. Mais partez suffisamment tôt de notre riad !

 

Mosquée de Tinmel et Asni

 

L'une des principales curiosités du parcours est la mosquée de Tinmel, qui date du Xlle siècle. Récemment restaurée, cela en fonction des dons qui sont effectués, elle représente un des sites religieux les plus marquants du Maroc. Foyer spirituel du fondateur de la dynastie des Almohades, Ibn Toumert, elle fut considérée comme un lieu saint pendant des siècles. Pillée, elle vit son rôle peu à peu s'effacer. Au contraire des autres mosquées du Maroc, celle de Tinmel peut être visitée par les visiteurs non musulmans, dès lors qu'elle n'accueille pas de cérémonie religieuse.

 

On arrive bientôt à Asni, située encore à 1'150m d'altitude. Ce beau village berbère est situé au centre d'un magnifique cirque. C'est d'ici que les expéditions partent pour gravir le Toubkal, via Imlil. Le fondateur de Virgin, Richard Branson, y a fait construire la Kasbah Tamadot, hôtel sophistiqué et de grand luxe qui constitue la retraite marocaine de son créateur.

 

On traversé encore les gorges de Moulay Brahim. Tournant le dos au Toubkal, on quitte alors le massif du Haut-Atlas, pour parvenir à Marrakech, au terme d'une journée chargée, riche d'émotions visuelles.

 
Comptez près de six heures de route du Jardin aux Etoiles jusqu'à Marrakech 
 
 

                   Additional information about the riad : 0041 79 240 26 32