top of page

Cure de jouvence pour l'oasis de Targa n’Touchka, écrin de beauté de l'Anti-Atlas

Dernière mise à jour : 19 juil. 2023


Blottie au creux des montagnes de l'Anti-Atlas, au centre du triangle Ait Baha, Tafraout et Tiznit, telle un mirage, l'oasis de Targa n’Touchka surprend le visiteur. La route descend raide, plonge même, vers cette palmeraie où coule un petit oued (notre photo Gérard Decq). Elle se démarque de l’univers minéral et rocheux qui l’entoure par la fraîcheur qui y règne et par ses paysages. Cet écrin de beauté va bénéficier d'une cure de jouvence. Le Ministère de l'agriculture s'apprête à y consacrer 50 millions de dirhams (5 millions d'euros), pour l’aménagement, la réhabilitation et la valorisation de ses potentialités.

Accessible en un peu plus de deux heures de route d'Agadir (notre carte Bing), Targa n'Touchka est la seule oasis de la Province de Chtouka Ait Baha.

Etape incontournable des treks organisés dans la région, elle constitue aussi un but de balade familial ou entre amis, peu connu, mais qui vaut le déplacement.

L’oasis de Targa n’Touchka doit sa verdure à trois sources. Les eaux jaillissent des rochers au nord (notre photo). Elles se déversent dans l'oued, puis dans un quadrillage d’irrigation. Une de ces sources est célèbre pour ses vertus curatives. La tradition raconte que ses eaux purifient le corps et éliminent les calculs rénaux. A prendre sous toutes réserves !

Sous un parasol de palmiers centenaires, les Berbères ont su dompter le sol sableux pour en faire une terre fertile. De nombreux arbres fruitiers, dont des bananiers (notre photo), donnent un cachet spécial à Targa n'Touchka.


L’écosystème de la palmeraie est fragile et sa dégradation impacte directement la population locale. Il convient en conséquence de préserver les lieux et de ne pas y laisser de détritus. On en voit malheureusement beaucoup trop !

La palmeraie se présente comme un labyrinthe luxuriant, dont les sentiers sont accessibles.


A pied ou en VTT, les visiteurs (notre photo) suivent les canaux d’irrigation et partent à l’exploration des confins de l’oasis. Ils se régalent du paysage. Ils y découvrent des cascades, sous lesquelles il fait bon se rafraîchir.

Guidés par la brise, poursuivez la balade. Vous tomberez sûrement sous le charme d’un endroit en particulier. Arrêtez-vous y et profitez du calme très spécial qui se dégage de l'endroit, autour d’un pique-nique mérité.


Reposez-vous et faites le plein d’énergie afin de poursuivre l’aventure.


Une ancienne bâtisse hors du commun surplombe la vallée. Elle est nommée Tagenza Ifferd. Ses grands couloirs et ses innombrables pièces sont ouverts aux touristes.


Les rues étroites du douar de Targa n'Touchka s’animent particulièrement le dimanche, jour du souk. De ce village, on repart à Agadir. On peut aussi y joindre Tafraout, via Tanalt, en moins de deux heures.

Posts récents

Voir tout

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page