Plage de Tifnit : baignade, surf,

balades, pêche et poisson

  Manger authentique

à Tifnit

L'une des plages les moins connues des touristes, et l'une des plus sauvages, est celle de Tifnt (à ne pas confondre avec Tiznit). C'est la plus rapidement accessible depuis votre riad en location, après celle de Takad. On y arrive en moins d'une heure.

La surface de la capitale du Souss est comparable à celle de Paris, tout en n'étant pas (encore) entièrement construite. Dès lors que Tifnit se situe au sud d'Agadir, on évite de traverser cette grande étendue. 

 

Tifnit est un lieu de rêve. Pas étonnant que des promoteurs envisagent d'y aménager une station qui se veut exemplaire du point de vue écologique. Les travaux devaient démarrer en 2011 et la première pierre était annoncée pour le printemps 2014... Wait and see !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En voir plus
La pêche d'abord

 

Une station de dessalement de l'eau de mer envisagée à cet endroit, où vient d'être construit un vaste bâtiment, financé par le "peuple américain". Ce "point de débarquement" du poisson est destiné à rassembler les produits de la pêche, en vue de leur commercialisation sur les marchés de la région et leur conditionnement pour l'exportation. Le Royaume entend accomplir de gros efforts afin de développer son fort potentiel dans ce secteur

 

Puissent les petits pêcheurs en profiter pour améliorer leur ordinaire ! Jusqu'il y a peu, certains d'entre eux vendaient le produit de leur journée en mer à des prix défiant toute concurrence. Aujourd'hui encore, si vous savez vous y prendre, vous parviendrez à marchander saint-pierre, dorades, crabes et crevettes géantes !

 

Tout pêcheur amateur peut en outre s'adonner à son activité en bord d'océan, dans un paysage sublime. C'est la pêche à la pelote qui est pratiquée le plus fréquemment.

En voir plus

Baignade, surf, balade et animaux

 

Tifnit est un but d'excursion en soi. Le premier plaisir est celui de la baignade. Attention toutefois aux vagues, qui peuvent être assez puissantes ! Vos enfants pourront barboter dans l'Atlantique ou franchement s'y baigner en sécurité pour autant que vous preniez soin de choisir une crique ou un endroit protégé. La vigueur de l'océan fait en revanche le bonheur des surfeurs ! Les conditions sont ici plus sauvages et moins organisées qu'à Taghazout ou à Banana Beach, au nord d'Agadir.

 

Surtout à marée bassée, la balade le long de la côte au sud du village est magique. Entre rocs et sable fin, vos pas vous mèneront en une demi-heure jusqu'à un éperon rocheux qui définit l'horizon. Il est possible de poursuivre sa route durant plusieurs kilomètres encore, si le coeur vous en dit. La particularité de ce parcours consiste à longer une falaise longtemps habitée par les pêcheurs du coin. Ces habitations troglodytes au charme d'un autre temps présentaient des risques d'effondrement. Les autorités les ont donc fermées, interdites, voires détruites. Mais certains de ces habitats sont à nouveau occupés. A la décharge des contrevenants, la vue est paradisiaque ! Dommage qu'ici comme ailleurs des détritus gâchent la beauté du Maroc...

 

Observer les animaux

 

C'est aussi à Tfinit que l'on peut admirer les animaux en reproduction du parc animalier de Souss Massa, si l'on n'entend pas effectuer la visite du parc organisée par l'intermédiaire d'un opérateur d'Agadir. Le meilleur moyen pour observer les gazelles et les antilopes consiste à se garer à droite le long de la route avant que celle-ci ne descende sur Tifnit. Les grillages du parc touchent quasiment la route. Il faut être patient et ne pas faire de bruit. Sans doute serez-vous récompensé(e).

 
Quel scandale, ces déchets et cette pollution !
En voir plus

Le charme de Tifnit, lieu de rêve, rend d'autant plus insupportable la pollution qu'on y rencontre. Comme dans beaucoup, beaucoup trop d'endroits du Royaume, on y bute sur des amoncellements de déchets qui sont un scandale.

 

Bouteilles et sacs en plastique, cannettes métalliques et reliquats alimentaires de toutes sortes jonchent le sol sans que les autochtones ne bougent un oeil. Comme si les difficultés de la vie les rendaient insensibles à la laideur qu'ils côtoient à journée faite. Le chômage endémique qui frappe le Maroc ne devrait-il pas inciter l'Etat à organiser le nettoyage permanent du pays, et en particulier de ses lieux les plus touristiques, tout en occupant des gens qui ne font rien, ou presque ? Cela au nom de l'indispensable écologie, mais aussi des intérêts économiques et d'une meilleure cohésion sociale.

 

 

 
 

A quelque 55 minutes 
du Jardin aux Etoiles, si l'on emprune la route express qui passe par
l'aéroport Al Massira
d'Agadir, puis Sidi Bibi
 
 
 

Photo Laetitia Schmidle

Il ne faut pas manquer le café restaurant de Tifnit Plage, aménagé récemment dans l'enceinte du point de débarquement du poisson (photos de gauche). On y déguste d'excellents poissons grillés ! Attention : ce restaurant peut être fermé ! Dans ce cas, nous vous conseillons le coin à manger qui se trouve un peu plus loin dans le village. Vous ne devriez pas rencontrer de difficulté à le trouver, grâce à l'aimable rabatteur qui apparaît dès que vous aurez garé votre véhicule sur le parking installé à la fin de la route asphaltée.
     Bon plan

Poisson excellemment grillé au restaurant de Tifnit Plage ou s'il est fermé tajine un peu plus loin dans le village

Le café restaurant de Tfinit Plage a pour particularité d'être géré par une coopérative. On sent que les moyens manquent. Il faudrait par exemple une installation électrique afin de chasser les mouches. L'essentiel réside toutefois ailleurs : dans la vue extraordinaire dont on jouit en direction de la plage et du village, dans la fraîcheur du poisson et dans le soutien qu'on peut apporter à une coopérative qui essaie de s'en sortir. Youssef officie en salle et devant le grill. Mohamed assure la gestion de la cuisine. Ils sont tous deux la sympathie même. Prix minimaux. Pas d'alcool.

 

Il est préférable de réserver au 06 78 63 11 27, ne serait-ce que pour vérifier si c'est ouvert et annoncer votre statut d'hôte du Jardin aux Etoiles. On vous gâtera tout particulièrement.

Coin à manger

 

En cas de fermeture du restaurant, vous y gagnerez encore en authenticité dépouillée en vous rendant dans le coin à manger installé - si l'on peut dire ! - dans une maisonnette du village (photos de droite). On y grimpe par un escalier assez serré. Sur quelques mètres carrés : une table à manger et une table à cuisiner. Les amateurs de propreté immaculée ont intérêt à ne pas inspecter le sol... Portez plutôt votre regard sur le panorama qui, de ce promontoir, s'offre à vos yeux. Les habitation du village de Tifnit qui n'ont pas été démolies forment le premier plan, la plage et l'océan le second. C'est superbe.

 

Vous ne serez pas servi à la seconde. Il faut le temps de peler les légumes et de confectionner le tajine que vous aurez commandé ! Le plat se révélera finalement excellent. Couverts basiques, prix minuscules, bonne volonté évidente et plongée dans la réalité marocaine quotidienne ! Pour vérifier si cet endroit est ouvert, téléphoner à Bouchta, 06 52 91 55 78.

 

Plage de Takkad : le calme absolu et le dénuement
 

La plage de Takkad se situe à quelques kilomètres au nord de celle de Tifnit. Depuis la route express qui mène à Tiznit, on y accède par une route goudronnée qu'on emprunte juste avant la localité de Sidi Bibi en venant du Jardin aux Etoiles.

 

Takkad se caractérise par un calme absolu : pas de café, pas de station de débarquement du poisson comme à Tifnit. Juste quelque maisons de pêcheurs dans un état de délabrement assez avancé. Le dénuement est évident. 

 

La plage a conservé son aspect naturel. On peut y pêcher, s'y balader surtout à marée basse, et s'y baigner. Attention toutefois à la hauteur des vagues.

1/1

Renseignements complémentaires sur le riad  : +41 79 240 26 32