top of page

La destruction de Tifnit annonce en réalité la création d'un nouveau Parc de Souss Massa "vert et durable"

Dernière mise à jour : 1 janv.



Intervenue en cette fin décembre 2023, la destruction du village de pêcheurs de Tifnit a été ressentie comme une très profonde blessure. L'émotion aurait peut-être été moins vive, ou du moins les explications nécessaires données, si les autorités avaient dialogué avec la population concernée pour préciser que cette démolition, suivie d'autres, notamment celle intervenue à Sidi Toual, entre dans le cadre de la préparation, certes brutale, de la transformation du Parc national de Souss Massa (voir ci-dessus). De l'oued Souss, en bordure du Palais royal, au nord, à Aglou, au sud, cette immense surface de 33'800 hectares est appelée à devenir verte et durable. L'opération est menée sous l'égide du Ministère du tourisme de Fatim-Zahra Ammor, qui connaît très bien la région d'Agadir pour avoir lancé le magnifique Festival Timitar des musiques du monde.


Après l'émotion, l'information ! L'ambition du projet de transformation du Parc national de Souss Massa est élevée. Un partenariat public-privé, qui a bien fonctionné pour la station de dessalement d'eau de mer de Douira, située justement au cœur du Parc, est recherché. Il nécessite une mise de 1,576 milliards de dirhams (160 million d'euros environ), dont 200 millions de dirhams pris en charge par l'Etat.


La concrétisation du projet a été confiée à la Société marocaine d'ingénierie touristique (SMIT), institution publique chargée de concrétiser la stratégie de développement touristique du Royaume (logo ci-dessus).


Un investisseur privé devait être recherché. Selon des bruits de couloir, dont nous n'avons toutefois pas pu obtenir confirmation, il a été trouvé et comprendrait des capitaux qatari et émirati. Nous livrons cette information sous toute réserve. Selon le calendrier prévu, la signature d'une convention de partenariat devait intervenir durant ce mois de décembre. Voilà qui expliquerait le timing des démolitions intervenues à Tifnit (photo Rachid Aït Sagh) et à Sidi Toual, avant de se poursuivre sur le littoral des communes d'Inchaden, Sidi Bibi, Massa et Sidi Ouassai.


Le détail du projet ? Des hôtels trois ou quatre étoiles proposeront des hébergements tournés vers la nature qui soient complémentaires de ceux d'Agadir. Praticable en 4x4 ou en voiture de tourisme, "The Blue Safari" consistera en un circuit de près de 80 km reliant Agadir aux sept sites du parc : Sidi Toual, Tifnit, Douira, Sidi Rbat (notre photo), Sidi Ouassai, Sidi Bou El Fedai et enfin Issourh. Tous ces sites, dont la nature est superbe, sont mentionnés sur la carte publiée plus haut. Celle-ci montre les zones de protection des ressources naturelles, dont le Parc de repeuplement situé au nord de Tifnit, mais aussi les zones à utilisation traditionnelle, qui occupent les surfaces les plus importantes.


Réalisé en un ou plusieurs jours, ce circuit comportera de nombreux points d'arrêt. C'est ainsi qu'il englobera le Parc de repeuplement des antilopes, des gazelles et des autruches qu'on peut déjà visiter sous forme de mini-safari (notre photo). On pourra observer les innombrables oiseaux de la côte sud d'Agadir, par exemple à l'embouchure de l'oued Massa, dont les ibis chauves, qui ont dans le Souss Massa leur dernière colonie au monde.


Les villages, les plages figureront au programme. L'aménagement du site de Tifnit sera à l'évidence tout particulièrement scruté... Des "zones d'animation" sont annoncées, sans davantage de détail.


L'ouverture du Parc national de Souss Mass renouvelé est prévue pour 2025. Idéalement... En tout cas avant 2030, année de la Coupe du monde de football, dont le Maroc sera l'un des organisateurs, avec l'Espagne et le Portugal (notre photo).

Comentarios

Obtuvo 0 de 5 estrellas.
Aún no hay calificaciones

Agrega una calificación
bottom of page