Lancement des travaux du Parc Safari d'Agadir, qui devrait s'ouvrir fin 2019

Mis à jour : févr. 16


Le Conseil communal de la ville d'Agadir vient d'approuver le projet de Parc Safari prévu dans la capitale du Souss, à Drarga, tout près du Croco Parc. Cet aval rejoint celui de la Commission des grands travaux et celui de la Direction régionale des eaux et forêts, de sorte que le début des travaux d'aménagement est annoncé pour la semaine prochaine.


Ce chantier durera trois ans, si bien que l'ouverture est prévue pour la fin 2019. Le Parc Safari permettra aux visiteurs d'approcher de très près les espèces présentées. Celles-ci se déplaceront librement, en pleine nature. Il est question de voitures spécialement conçues pour les safaris, alors que d'ordinaire les véhicules des visiteurs cheminent à travers les parcs de ce type.


Une ferme pédagogique et son jardin potager apporteront l'indispensable dimension éducative. Dans un amphithéâtre, le public assistera à des spectacles donnés par des animaux dressés. Des espaces de jeux, un restaurant et des écolodges sur pilotis compléteront l'ensemble.


La vidéo ci-dessous, tournée à Montréal, au Canada, donne une idée de ce que sera le Parc Safari d'Agadir.


Activités et actions environnementales


D’autres activités sont annoncées : mini-golf, aire de pétanque, stand de tir à l’arc, espace pour le paintball, court de tennis, piscine. Les arganiers existants sur le site ont été intégrés dans le projet de manière à éviter leur destruction.


Bien dans l'air du temps au Maroc, des actions de préservation de l’environnement sont annoncées : limitation de l’utilisation des produits toxiques, économie de l’eau, jardinage éco-responsable, tri sélectif, utilisation de matériaux recyclés.


Quatre millions d'euros


Envisagé sur un terrain forestier de 20 ha, dont 6.320 m² couverts, le projet est basé sur un investissement de 42,5 millions de dirhams (un peu moins de quatre millions d'euros).


Le coût des travaux de construction et d’aménagement d’espaces verts est estimé à 32 millions de dirhams. Un montant de 8 millions de dirhams est réservé pour l'acquisition des animaux. L'aménagements des lacs et cours d’eau, y compris le système de goutte-à-goutte, reviendra à 2,5 millions de dirhams.


Les conditions du succès


Le Parc Safari d'Agadir aura toutes les chances d'atteindre le succès s'il est conçu avec la même approche qualitative que le Croco Parc voisin et concrétise réellement la volonté écologique que ses initiateurs proclament. Le degré de protection des animaux sera aussi décisif.


119 vues

Renseignements complémentaires sur le riad  : +41 79 240 26 32

google223a4169dbd5a715.html