Ma piscine bleu ciel ou la plaie des retards marocains


Au Jardin aux Etoiles, les travaux se poursuivent, pour que la piscine puisse bientôt être utilisée ! Sous la direction d'Azzedine, qui oeuvre dans la rénovation complète des piscines des plus grands hôtels d'Agadir, on vient de poser mes mosaïques espagnoles.

Ces mosaïques sont livrées collées sur des feuilles de papier, technique nouvelle qui permet un alignement parfait.

La pose a commencé sur les murs verticaux. Elle s'est poursuivie au fond du bassin. Il reste à recevoir les mosaïques antidérapantes prévues sur les quatre marches d'accès. Il me semblait avoir veillé à la commande parallèle de tous les éléments de la mosaïque, y compris du logo du Jardin aux étoiles. Mais on est au Maroc : même si l'on s'efforce de prendre toutes les précautions, des retards divers s'accumulent..

.

Adopter une attitude pragmatique


Un jour c'est la grand-mère d'un responsable qui vient de décéder au bled. Un autre, c'est l'apparition de l'acquisition d'un cheval qui bloque la chaîne de travail pour une semaine... Un peu plus tard, vous n'obtenez plus de nouvelles de l'un de vos interlocuteurs qui vous paraissait pourtant fiable. Miracle lorsque vous débarquez de l'avion : l'homme disparu réapparaît. Autre exemple : on vous promet la livraison d'un article ou la réalisation d'un service pour "lundi prochain", et rien ne se fait. Il faut rappeler, ré-intervenir, et ne pas perdre patience.

Evitons le péché de généralisation à l'égard des Marocains y compris dans ce domaine. Pour ma part, j'ai fini par adopter une attitude pragmatique (ce n'était pas le cas au départ !) : quand je me retrouve sous le soleil du Maroc, je m'adapte et réserve mon énergie à me battre contre les arnaques financières. Je sais d'avance qu'il faudra me rendre deux ou trois fois à un rendez-vous avant d'atteindre mon objectif ou que les promesses de délais n'engagent que ceux qui y croient... Dans la plupart des cas, tout finit par s'arranger. Bien après la date prévue initialement !

C'est dire qu'il faudra attendre encore quelque temps avant d'aller batifoler dans la piscine du Jardin aux Etoiles.

Renseignements complémentaires sur le riad  : +41 79 240 26 32

google223a4169dbd5a715.html