top of page

20 terrains de proximité mis en service pour la population d'Agadir

Dernière mise à jour : 20 juil. 2023


A Agadir, 20 terrains de proximité disséminés dans les différents quartiers de la ville et attendus depuis longtemps viennent d'être mis à disposition de la population, pour y jouer au football (notre photo), au basketball, au skateboard ou encore à la pétanque. Entourés d'une clôture, ils comprennent aussi des aires de jeu et des agrès de sport. Ils sont dotés d'un gazon synthétique, ce qui évite les problèmes liés au manque d'arrosage, ainsi que d'un éclairage solaire. Ces 20 terrains ont été réalisés dans le cadre de l'axe dévolu à l'amélioration du cadre de vie des citoyens du fameux Plan de développement urbain, dont le financement est garanti par la signature royale. Ils ont coûté 70 millions de dirhams (sept millions d'euros).


Sur ces 20 terrains, huit sont situés au centre-ville et en bordure d'océan, dont un à l'intérieur du Parc Ibn Zaydoun, huit à Bensergao et à Tikiouine et quatre dans le quartier d'Anza, au nord de la ville.


L'exemple du terrain de proximité du quartier Al Houda est révélateur de l'ampleur de l'effort fourni par les pouvoirs publics. Aux trois terrains de football réalisés côte à côté s'ajouteront une piscine semi olympique et une salle de sport (notre photo), qui seront réalisées également dans le cadre du Programme de développement urbain.


Ces équipements étaient réclamés depuis des années pour pallier l'absence criarde de terrains de jeu. L'ancienne équipe dirigeante du PJD n'avait toutefois pas associé les habitants des quartiers aux choix à faire et avait été accusée de n'avoir aucune stratégie à ce sujet comme sur d'autres. Sa mauvaise gestion avait d'ailleurs précipité sa chute aux élections de septembre 2021 et abouti à l'accession triomphale d'Aziz Akhannouch à la mairie.


La nouvelle équipe dirigeante a, elle, à cœur d'impliquer les quartiers et leurs associations à la vie des 20 nouveaux terrains. Un appel d'offres a été lancé en vue de leur en confier la gestion et de responsabiliser les associations dans la durée. En attendant la finalisation de cette opération, des subventions seront attribuées aux associations de quartier et la Commune urbaine s'occupera de la maintenance et l'entretien de ces équipements. Une solution digitale assurera en outre la réservation des salles omnisports.


Voilà comment on peut raisonnablement espérer que les aspirations des jeunes, et pas seulement des garçons (notre photo), pourront se concrétiser dans de bonne conditions.

Comentários

Avaliado com 0 de 5 estrelas.
Ainda sem avaliações

Adicione uma avaliação
bottom of page