Elle recueille avec amour les ânes abandonnés de son village, les chiens et chats

Mis à jour : févr. 16


C'est une belle histoire. Chantal la Belge s'est installée il y a bientôt 10 ans dans le petit village d'Azrarag, situé sur les premiers contreforts de l'Atlas, au-dessus d'Agadir. Les premiers temps, elle s'adonnait au golf, au Royal Golf d'Agadir. Une autre passion dévore désormais son quotidien : les ânes abandonnés de son village, qu'elle recueille chez elle en leur témoignant un amour... immense.


Sur la page Facebook qu'elle a créée, celle qui se nomme elle-même Cha Dane raconte ses coups de coeur.


Les ânes Valentin, Mozart, Flicka, le cheval Bruno


Valentin est un ânon qu'elle a sauvé alors qu'il n'avait que dix jours. Elle l'appelle son "bébé" et affirme que s'il est physiquement un âne, il a le comportement d'un chien

Cha Dane se fait du souci pour Mozart et sa patte droite qui a subi une double fracture. Elle lui a confectionné un bandage provisoire à base d'argile verte. "J'espère que ça lui fera du bien. Courage Mozart !", écrit-elle. Pas de problème en revanche du côté de sa "douce et tendre Flicka", dont elle publie la photo à l'intention de la marraine de l'animal.


Chantal vient de donner des nouvelles de Bruno, un gentil cheval de plus de 20 ans. Abandonné au bord d'une route car souffrant de polyarthrite, donc ne servant plus à rien, il ne pouvait plus marcher. Il va maintenant beaucoup mieux, grâce aussi à un couple marocain qui s'en occupe. "Très beau notre ogre", commente-t-elle sous une vidéo où l'on voit l'animal cheminer dans le village sans trop boiter. Cha Dane en profite pour remercier les trois marraines de Bruno et deux autres personnes qui ont permis de lui administrer les médicaments adaptés.


Les chiens

Chantal ne se cantonne pas aux ânes. Elle agit aussi pour le bien-être des chiens. C'est ainsi qu'elle est récemment parvenue à faire adopter Zigzag (au premier plan sur la photo). Vraisemblable-ment atteint d'une affection du cervelet qui provoque des mouvements non coordonnés et des troubles de l'équilibre, ce chien des rues, dit beldi, a été adopté par le frère de Chantal après que celui-ci ait longuement pesé le pour et le contre. "Le coeur de mon frère, confie-t-elle, a aussi été conquis par cet adorable chien et c'est pourquoi il a décidé de lui donner sa chance".


Un scanner ou une IRM sont nécessaires, mais ces examens sont impossibles à Agadir. D'où l'idée de faire traiter Zigzag en Belgique et d'organiser un "voyage vers le bonheur". Il faut administrer des vaccins à l'animal, dont le coût est assumé par une marraine belge. "J'espère que notre chaîne de solidarité ne s’arrêtera pas et qu'en temps voulu nous participerons tous aux frais des examens de ce petit amour", note Chantal.


Les chats


Côté chats, "c'est une journée comme je les aime", écrit-elle sur sa page. De quoi s'agit-il ? Trois chatons qui n'ont qu'un oeil attendent une adoption. "Je sais, commente l'amie des animaux, ils n'ont pas beaucoup de chance, car ils ne sont pas comme les autres mais ils ont besoin de vous. Partagez, partagez, pour multiplier leurs chances !" Les soins et les vaccins, ajoute-t-elle, sont pris en charge par une tierce personne.

Un autre jour, Cha Dane recherche une famille pour "deux beautés", deux chattes dont le maître ne peut plus les garder mais accepte de fournir la nourriture et d'assumer des éventuels frais de vétérinaire.


Chantal se réjouit parfois que tout aille bien. Comme pour Baguerra et ses copains (photo tout en haut de ce message).


Cha Dane lance aussi des appels. Par exemple en faveur des chats du souk El Had d'Agadir, que Noureddine et l'association Aracha ont déjà tous fait stériliser. Mais il y a encore des petits qui vont grandir et qu'il faudra aussi faire opérer. "Pour mes amis gadiris, lance-t-elle, si vous passez par là une petite pièce pour encourager Nourredine dans son combat !"


Renseignements complémentaires sur le riad  : +41 79 240 26 32

google223a4169dbd5a715.html