La brume permanente sur la côte près d'Agadir ? Voit-on le Toubkal ?


Plage de Taghazout. Photo Jean-Luc Vautravers

Certains touristes, amateurs quasi exclusifs de l'océan, se plaignent de la brume qui traîne le long de la côte aux alentours d'Agadir. Cela arrive, ne le cachons pas ! Ce phénomène peut concerner tout le littoral du sud du Maroc, d'Essaouira à Sidi Ifni et plus loin. Il provient du choc thermique qui se produit entre la fraîcheur de l'Atlantique et la chaleur de la terre. Le brouillard ainsi formé apparaît surtout le matin, la plupart du temps en juillet et en août. Il se dissipe en général dès midi. Mais il peut aussi arriver qu'il subsiste jusqu'au soir. C'est toutefois assez rare.

Lorsqu'il a plu, la qualité de l'air est nettement meilleure. Il n'y a plus de brouillard ! Pour preuve, la photo ci-dessus, effectuée juste après une période de pluie, début novembre dernier à Taghazout. Une plage immense, de renommée mondiale, qui fait le bonheur des surfeurs. Cette image a été prise à l'entrée du village de Taghazout. La nouvelle station du même nom (21'000 lits !) qui aurait dû commence à se construire dans le cadre du Plan Azur (Le Plan Azur dans le Sud marocain : Mogador, Taghazout et Plage Blanche) se situe à l'ouest, c'est-à-dire à gauche de la photo.

Le Tinergouet et son sommet enneigé depuis Le Jardin aux Etoiles. Photo Jean-Luc Vautravers

Avons-nous de la brume au Jardin aux Etoiles, distant de l'océan d'une trentaine de kilomètres ? A vrai dire, et Inchallah, je n'y ai jamais observé de brouillard traînant comme à Agadir. Tout juste, parfois, des nuages élevés, qui se dissipent bien avant midi. Cela étant, me direz-vous, voyez-vous le Toubkal, sommet le plus élevé du Maroc et d'Afrique du Nord ? Certes, le sommet de mon portail amazigh indique avec précision la direction du massif du Toubkal.

Photo Jean-Luc Vautravers

La réponse est toutefois toute en nuances : ainsi que le montre la photo ci-dessus (prise du Jardin aux Etoiles avec un petit téléobjectif), par temps clair on peut admirer les neiges du massif du Toubkal. Celui-ci se situe en effet à proximité, plus précisément à l'est du tizi n'Test, col ***** qui relie la plaine du Souss à Marrakech. Mais la cime elle-même du Toubkal, qui culmine à 4'167 m., se trouve plus en retrait. Elle n'est donc pas visible de chez moi. Le point la plus élevé que l'on voit depuis la vallée du Souss se nomme Tinergouet (3'551 m.). On le distingue ici clairement.

Renseignements complémentaires sur le riad  : +41 79 240 26 32

google223a4169dbd5a715.html