Coup de coeur pour l'oeuvre d'un artiste amazigh d'Agadir


Le Musée municipal du patrimoine amazigh d'Agadir vaut la visite (photo Salima Naji). Je vous en parlerai une autre fois plus en détails. Pour l'heure, je brûle d'évoquer l'exposition temporaire qui s'y tient ce mois-ci, au rez-de-chaussée. Je l'ai trouvée absolument captivante. Mon attention la plus vive a immédiatement été attirée par l'originalité des tableaux qui y sont montrés : des compositions sur bois ou sur fer, la plupart enchâssées dans de larges cadres de sapin peint, comportant les symboles amazigh.

L'auteur de ces oeuvres, qui portent en elles la terre du Souss, est un artiste gadiri, Omar Mourabih. Un homme éclectique, qui a déjà exposé dans plusieurs pays européens, et se trouve être également spécialiste du trompe-l'oeil et décorateur de cinéma.


La composition la plus importante de son exposition m'a immédiatement frappé, et je dirais même plus : ébloui. On y voit un guerrier berbère en habit traditionnel en train d'observer l'évolution du monde à la loupe. Son habit prend la forme des frontières du Maroc; on s'aperçoit d'ailleurs que sans le Sahara, il serait amputé des deux jambes. Quant à la cape de son habit, elle se confond avec les contours du continent africain. Toute une symbolique ! Et vous avez le droit d'en voir d'autres.

Question : pensez-vous que l'on retrouvera cette oeuvre au Jardin aux Etoiles, par exemple dans le salon Atlas ?

Renseignements complémentaires sur le riad  : +41 79 240 26 32

google223a4169dbd5a715.html