Une chaufferette a failli remplacer ma cheminée...


La cheminé prévue pour chauffer la Villa du Jardin aux Etoiles durant la courte saison d'hiver est en cours d'aménagement. Échaudé par de malencontreuses expériences helvétiques, j'ai insisté pour que le canal dépasse la hauteur du point le plus élevé du bâtiment, afin de garantir un excellent tirage. Il a fallu revenir à charge, dans la mesure où l'entreprise de construction Boufass n'avait jamais réalisé un tel ouvrage. J'ai finalement obtenu ce que je voulais.


Qu'en pensez-vous ? Pour ma part, je suis assez content du résultat, d'autant qu'un soin particulier a été voué à l'achèvement de la déco. Les frises berbères formées de triangles et de losanges ont été complétées. Félicitations à l'ouvrier qui a si bien travaillé !

Le toit de ma cheminée culmine à quelque huit mètres de hauteur. Il est presque aussi élevé que la partie supérieure du château d'eau qu'on aperçoit en arrière-plan. J'avais pensé à une déco en terre cuite, comme chez Sven à Taroudant. Finalement, ce sont les tuiles vertes de type Kermit qui l'ont emporté. Celles-ci, typiquement marocaines et qu'on retrouve sur nombre d'édifices de prestige, ornent déjà le sommet du château d'eau. Il était donc logique de rechercher l'uniformité.


Plutôt mécontent !


J'avais dessiné le manteau et le foyer. Peine (à moité) perdue ! Si le manteau est bien proportionné, le foyer de la première version ressemblait davantage à une chaufferette pour les pieds qu'à un âtre ample et généreux ! Plutôt mécontent (ça se voit tout de suite !), j'ai fait démonter illico ce petit tunnel inadéquat et remonter la hauteur du foyer. Je vous montrerai d'ici peu le résultat final, qui emprunte la forme "mosquée". La banquette de droite était en outre incomplète et disgracieuse. Elle a été modifiée pour correspondre au plan. Le rayonnage de gauche, qui avait été oublié, a été ajouté.

J'en ai encore parlé à Ali et Ahmed, pressentis pour réaliser les travaux de revêtement : c'est du tadelakt rouge vif qui ornera la cheminée, tandis que les murs seront en tadelakt de terre. Du moins dans l'état actuel des projets.

Renseignements complémentaires sur le riad  : +41 79 240 26 32

google223a4169dbd5a715.html