top of page

Agadir : désormais accessible par télécabine, la Kasbah préserve encore sa réhabilitation intérieure

Dernière mise à jour : 25 mars



Désormais accessible par télécabines, nommées Téléphérique, l'intérieur de la Kasbah d'Agadir préserve encore pour quelques mois les secrets de la réhabilitation en cours dont le projet remonte à 2018. De premières réalisations extrêmement intéressantes sont toutefois déjà visibles. Il s'agit par exemple de panneaux d'information fort bien faits, signés de l'architecte et anthropologue Salima Naji (photo).


Ces panneaux d'information (photo) sont situés devant les murs de la Kasbah. Ils permettent de comprendre comment l'architecte anthropologue a recréé la destination, en dégageant les rochers pour rendre visible le socle. La chaux des remparts rappelle la splendeur de la forteresse. La restitution archéologique des murailles "redonne une identité paysagère forte à la baie". On la voit, étincelante, de la ville ! Aucune construction ne vient empêcher le regard de se porter sur elle.


Ainsi que Salima Naji l'a montré au président d'Agadir Aziz Akhannouch, par ailleurs chef du gouvernement, lors de l'inauguration (photo), outre ceux des murailles, les travaux prévus en dehors de l'enceinte de la Kasbah sont quasiment terminés : consolidation et renforcement des tours défensives, mise en lumière des murailles Est et Sud et de l’entrée principale, qui doit encore être finalisée.


La porte principale a pu être restaurée tout en conservant ses caractéristiques historiques et son symbolisme (photo Atelier Salima Naji). Afin de ne pas prendre le risque de la détruire par un geste inapproprié, la stèle bilingue en marbre de 1746 a été enchâssée dans un coffre à double fond, puis téléportée et installée à sa place originelle.


Le socle situé devant la Kasbah (photo) est particulièrement important, puisqu'il s'agit de la couche géologique qui était là avant la forteresse et qui a résisté au tremblement de terre de 1960. En débarquant des télécabines, les visiteurs le découvrent, souvent avec surprise et ravissement, n'ayant pas imaginé les énormes travaux de réhabilitation qui ont été entrepris. Quelle différence entre cet élégant aménagement et l'ancien fatras d'activités!


On trouve aussi à l'arrivée de la remontée mécanique des équipements de service, construits en pierre et en bois (photo) qui constituent un hommage à la construction vernaculaire marocaine et qui préservent l'authenticité du site. Des espaces sont prévus pour deux restaurants, pas encore ouverts, un bureau d’information touristique, des équipements sanitaires et des locaux pour la sécurité.


Parallèlement à l’ouverture partielle du site, les travaux se poursuivent à l'intérieur des remparts. Selon les responsables du projet, le platelage en bois qui épouse le dessin des ruelles des anciennes habitations est avancé à 85 % (photo). Ce cheminement permettra de faire revivre l'histoire de la Kasbah et de la faire mieux comprendre au plus grand nombre.

Bình luận

Đã xếp hạng 0/5 sao.
Chưa có xếp hạng

Thêm điểm xếp hạng
bottom of page