top of page

Dès juillet 2022, nous visiterons la Kasbah réhabilitée d'Agadir via des télécabines

Dernière mise à jour : 8 mai


Présentée devant le roi Mohammed VI en février 2020, la spectaculaire transformation d'Agadir se poursuit à grands pas ! Dès le mois de juillet prochain, si tout se déroule comme prévu, nous pourrons partiellement visiter la Kasbah réhabilitée, en y accédant par des télécabines. Les modèles proposés et l'ensemble du projet d'Agadirland transformé en Danialand et Souss Camp ont été présentés aujourd'hui au maire de la ville, Aziz Akhannouch, par ailleurs chef du gouvernement marocain. Notre photo-montage ci-dessus montre, en arrière-plan, les deux types de cabines en discussion.


Les télécabines partiront du pont de Tildi, situé derrière la Marina, et qui a bien résisté au tremblement de terre de 1960, pour arriver à la Kasbah d'Agadir Oufella (ce qui signifie "Agadir du haut" en langue berbère, en l'occurrence en tachelhit). Le point de départ a été déplacé par rapport au premier projet, afin d'éviter les risques sismiques. Le projet de télécabines entre dans le cadre d'une enveloppe englobant Danialand et Souss Camp, estimée à 115 millions de dirhams, soit à environ 12 millions d'euros.


Les cabines choisies ont fait l'objet d'un contrat avec le groupe austro-suisse Doppelmayr-Garaventa, leader mondial des remontées mécaniques par câbles.


Elles comprennent huit places chacune et accompliront le trajet de 1'700 mètres en six minutes. Leurs parois transparentes assureront une extraordinaire vue panoramique sur la baie d'Agadir (photo), comme elles le font dans les Alpes pour les montagnes qu'elles mettent en valeur. Elles seront dotées de la technologie D-line, synonyme de confort optimal et de fonctionnement silencieux.

Les responsables du projet et les médias marocains ont pris pour habitude de désigner l'installation de "téléphérique". Ce terme est impropre, faisant croire que le projet sera composé de deux très grandes nacelles, l'une pour monter, l'autre pour descendre (photo). En réalité, il comprendra un grand nombre de cabines. Il y en aura 30, dont quatre VIP.


Les travaux de terrassement ont été achevés et ceux de génie civil sont en cours, de sorte que la mise en marche du projet est prévue pour juillet 2022 et devrait coïncider avec la fin des travaux extérieurs de la Kasbah en cours de réhabilitation et dont les murailles ont retrouvé leur blancheur immaculée (photo). Un parcours historique sur platelage de bois imaginé par de grands spécialistes, dont Salima Naji, promet beaucoup. Il sera ouvert dans un second temps. Il sera passionnant de voir comment seront présentées les découvertes spectaculaires qui y ont été récemment faites, dont la massive porte en bois d'époque saâdienne.


Les télécabines du parcours qui va du pont de Tildi à la Kasbah ne sont que la première étape d'un parcours plus long. Cette deuxième ligne sera dotée de 18 cabines, destinées à amener les visiteurs de la Kasbah au parc d'attraction Danialand et au projet Souss Camp lancés par le promoteur Abdelaziz Houays (notre photo-montage). Nous avions présenté ces projets en détail en janvier 2020, avec leurs avantages et les points d'interrrogation qu'ils suscitent. Selon le promoteur, à terme, les télécabines d’Agadir transporteront 1'000 personnes à l'heure. D'après les déclarations qu'il a faites aujourd'hui à la presse, les travaux pour réaliser Souss Camp et Danialand prendront sept à huit ans. Ils coûteront 40 millions de dirhams (quatre millions d'euros) et devraient générer 1'000 emplois directs, promet-il.

コメント

5つ星のうち0と評価されています。
まだ評価がありません

評価を追加
bottom of page