La frise en six langues en cours de montage


La frise en bois destinée à apparaître sur la façade principale est en cours de fabrication. Hamid (première photo) a fait tailler des lettres superposées, ici en latin. Chacune des six langues choisies utilise sa propre police de caractères. La version arabe (deuxième photo) se lit évidemment de droite à gauche.


Ce travail préparatoire est effectué à Sidi Bourja, près de Taroudant, par la société Boroba, qui assure la fabrication de bijoux et la création d'objets de décoration, ainsi qu'on le voit sur la dernière photo.


Mon interrogation, avant montage sur la façade, tient dans la grandeur de la frise, qui atteint 50 cm de hauteur. Occupera-t-elle trop de place ? J'avais fait une simulation en 3D, qui avait été concluante. Mais juste avant que la réalité ne concrétise la fiction, on se repose fatalement des questions. Je ne serai rassuré qu'une fois le montage effectué.


Un internaute a estimé qu'il aurait été préférable de travailler sur du fer. Ce n'était pas mon intention. Le style amazigh traditionnel dont je m'inspire n'accorde guère de place à ce matériau pour traiter des surfaces assez importantes.

Renseignements complémentaires sur le riad  : +41 79 240 26 32

google223a4169dbd5a715.html