Mon portail reçoit toit et lumière - Massif de cactus en projet

Mis à jour : avr. 7


Le portail de bois du Jardin aux Etoiles est maintenant protégé par un toit recouvert de tuiles de type kermit. Au départ, j'avais envisagé une forme qui épouse celle de la porte elle-même. Mais il s'est vite révélé qu'un aménagement de ce type était difficile à réaliser et risquait de ne pas présenter les garanties de solidité nécessaires. On s'est donc rabattu sur une forme plus simple. Le toit ainsi réalisé est suffisamment profond pour donner de l'ombre à la partie supérieure du portail et empêcher les rares pluies de trop l'endommager.

Il faut aussi amener l'électricité jusqu'à mon entrée, de manière à l'éclairer et donner de la lumière aux logos du Jardin aux Etoiles. Ces travaux viennent d'avoir lieu.

Je suis en train d'étudier la création d'un massif de cactus à proximité de l'entrée. Les belles pierres rouge qu'on voit au Palais des roses d'Agadir proviennent de l'oued Souss voisin. Mon idée consiste à en obtenir quelques-unes pour constituer une base autour et sur laquelle seront disposés des cactées de différentes essences.


Les pépinières de la région vendent des cactus de grandeurs très diverses, dont certains peuvent atteindre jusqu'à quatre mètres de hauteur. C'est une culture qui se prête évidemment très bien à la latitude d'Agadir, qui n'est pas très éloignées de celle du Mexique, terre natale de nombreux cactus. Vu le peu d'eau nécessaire, c'est aussi une bonne solution du point de vue environnemental.

Au Maroc, la référence est évidemment l'extraordinaire Jardin Majorelle de Marrakech, qui rassemble des variétés parfois très rares de cactus. Ce massif encerclé de bleu se trouve juste devant la villa qu'habitat Yves Saint-Laurent.

Le site http://www.cactuspro.com/ illustre lui aussi la richesse de la palette des cactus, plantes grasses et autres euphorbes (pour ces dernières, voir Euphorbe de l'oued Massa et spectacle formidable des amandiers en fleur). Parmi nombre d'informations intéressantes, il publie pas moins de 3'500 photos, J'en ai sélectionné deux. Sur la première photo, le Dorstenia aff foetida (photo Michel Monnier) prend l'allure amusante de palmiers bonzai. Dernière photo : on pourrait imaginer une déco de plastique, mais c'est un Argyroderma fissum (photo Janine Hairan). Tout cela donne beaucoup d'idées !

Voir le message ultérieur Une colline de cactus nommée Koudia du Levant

Renseignements complémentaires sur le riad  : +41 79 240 26 32

google223a4169dbd5a715.html