Pierre de l'Atlas et terre cuite de Fès : de vraies réussites


On redécouvre de plus en plus la pierre dans le Sud du Maroc. Voici de nouveaux exemples de cet heureux phénomène vus à l'hôtel Amadil d'Agadir. Ci-dessus, ce mur de pierre sèche vient d'être aménagé en bordure de la promenade de la Corniche d'Agadir (Agadir : promenade nouvelle et superbe en bord d'océan). Ces fins motifs typiquement berbères rappellent ceux qu'on peut voir par exemple à la Médina de Coco Polizzi Agadir. Ils représentent indéniablement un apport d'authenticité appréciable et je l'espère apprécié de touristes, qui ne bronzent pas tous idiots. Ces pierres proviennent en général de l'Atlas.

L'ouvrage de la première photo ornera les jardins du même hôtel. On constate néanmoins que les pierres sont portés par un mur de béton, ce qui diminue l'authenticité de l'ensemble, mais pas sa solidité.... La deuxième photo montre une terrasse de l'hôtel Tikida Beach tout proche, dont les piliers de pierre sont également intéressants (cliquer sur la photo pour mieux voir).

Prises également dans ces deux hôtels, les trois photos ci-dessus montrent l'étendue des combinaisons qu'il est possible d'obtenir avec les terres cuites de Fès. Sur la première photo, on est en présence d'escaliers enrichis de zelliges, qui marquent très bien les différences de hauteur des marches. L'esthétique rejoint l'utile dans la mesure où ces marches constituent des signaux visuels immanquables. Ça me donne des idées pour les escaliers du Jardin aux Etoiles.

Un autre exemple de zelliges de la deuxième photo est plutôt à destination d'une dalle de piscine. La dernière photo montre un ensemble fait des zelliges sur le pourtour extérieur et des bejmats à l'intérieur, disposés en chevrons.

Renseignements complémentaires sur le riad  : +41 79 240 26 32

google223a4169dbd5a715.html