Tifnit, au sud d'Agadir : station écologique 2017-2020 ou mirage dans le sable ?

Mis à jour : mars 12

C'est l'Arlésienne. On en parle depuis longtemps sans en voir la première pierre sortir du sol. En 2004, un projet du Club Méditerranée envisagé sur le magnifique site de Tifnit, à quelque 25 km au sud d'Agadir, au coeur du Parc national de Sous Massa (photo ci-dessous) avait suscité un sursaut. Le massacre écologique était évité. Dans l'élan, en 2008-2009 naissait un important projet touristique écologique porté par le gouvernement marocain.


Un poids lourd marocain du secteur du bâtiment, le Groupe Alliances, était retenu en tant qu'investisseur par le maître de l'ouvrage, l'Etat et le ministère du Tourisme. Le Groupe Alliances annonçait son ambition de créer une "destination balnéaire de référence en matière d’éco-tourisme". Le groupe marocain s'assurait la participation de partenaires de poids : la multinationale TUI First Choice, le Français Accor et l'Américain Hyatt.


Un investissement de 250 millions d'euros

Selon ses propres déclarations, l'investissement du groupe marocain devait se monter à deux milliards et demi de dirhams, soit à près de 250 millions d'euros. On parlait alors d'hôtels d'une capacité de 2'000 lits, de résidences, de commerces, ainsi que d'équipements culturels, d’animation et de loisirs.


Le Groupe Alliances avait fait appel à l'atelier français de Philippe Madec pour la réalisation de l'ensemble, ainsi qu'à Françoise-Hélène Jourda. Le démarrage des travaux devait intervenir à l'horizon 2011. L'aménagement devait s'étendre sur six ans.


Redimensionnement à la baisse


Hélas, comme soeur Anne, on ne voit toujours rien venir en 2015. Le projet existe toutefois toujours. Mais il a été redimensionné à la baisse, à 400 millions de dirhams, soit un montant six fois inférieur à l'annonce de 2010. Prudemment, on ne parle plus que de 200 lits et d'un échéancier "2017-2020".


A l'est de Tifnit


Entre-temps, le village de pêcheurs de Tifnit a été quelque peu défiguré par la démolition de maisons qui ne respectaient pas les normes d'hygiène en vigueur. Pour les mêmes raisons, des habitations troglodytes très typiques ont disparu sur la plage qui s'étend à l'ouest du village.


L'éco-village, lui, est prévu à l'est de Tifnit. Il voisinera le Parc animalier de repeuplement de Souss Massa qui permet d'y admirer gazelles, antilopes et autruches. S'il voit le jour.


Renseignements complémentaires sur le riad  : +41 79 240 26 32

google223a4169dbd5a715.html